Blois : contre la fermeture du foyer de Loyre

La Nouvelle République, 16 juin 2015 :

Lundi, une trentaine de salariés de l’Acesm, la structure gérant ce foyer d’accueil pour mineurs, se sont rassemblés pour dénoncer sa fermeture annoncée.

Depuis septembre 2013, le conseil départemental a engagé un programme d’économies budgétaires. « Le budget enfance et famille s’est vu amputé de 900.000 € », affirme Jean-Yves Feat, président de l’Association des centres éducatifs et de sauvegarde des mineurs et jeunes majeurs (Acesm). Conséquence directe de cette mesure : le conseil départemental a décidé de la fermeture du foyer éducatif de Loyre, situé rue Sainte-Anne à Blois.

«  Des jeunes sans repères désormais  »

Lundi, en marge d’un comité d’entreprise, les élus de la délégation unique du personnel (FO – CGT) ont appelé les salariés à une mobilisation pacifique devant le foyer puis le siège de l’association, situé quelques mètres plus haut dans la même rue. « Il n’y aura pas de licenciements parmi le personnel du foyer », assure Monique Gibotteau, vice-présidente départementale chargée des solidarités. Quatorze emplois en équivalent temps plein sont concernés. Un redéploiement est à l’étude mais rien n’a filtré pour le moment. Ni sur les modalités, ni le calendrier.

D’où l’inquiétude du personnel. « Nous ne savons même pas quand la fermeture interviendra. Il n’y a pas d’échéance officielle », confirme Sébastien Boulanger, secrétaire départemental de la CGT Santé. Monique Gibotteau évoque, elle, le début de l’année 2016.

Le foyer de Loyre, créé en 1962, était à l’origine installé à Chailles avant d’arriver à Blois. Cette année, il accueille dix-sept jeunes, âgés de 13 à 18 ans. Il dispose du statut de Maison d’enfants à caractère social (Mecs). « Ce foyer, c’est leur maison. S’il n’existe plus, ces jeunes n’auront plus de repères, s’inquiète Thomas Gauthier, éducateur spécialisé. Certains iront au foyer Bougainville à Blois, d’autres dans un foyer à Chambon-sur-Cisse, mais le plus inquiétant est que trois d’entre eux n’ont pas de solution à l’heure actuelle ». Pour l’instant, le conseil départemental privilégie le placement en famille d’accueil.

Une réponse à “Blois : contre la fermeture du foyer de Loyre

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s