Hayange : Parents et salariées du multi-accueil dans la rue

Le Républicain Lorrain, 14 juin 2015 :

« Pas d’économies sur le dos des enfants ! » Le slogan, scandé hier matin par le collectif hayangeois pour le bien-être des doudous a résonné dans le centre-ville. Les manifestants exigent la titularisation des emplois précaires.

Info complémentaire du blog Communisme Fensch :

Derrière l’image proprette, la réalité du front national est toute autre. Il agit comme tous les partis bourgeois, voire parfois n’hésite pas à se mettre à la limite de la légalité. A Hayange, par exemple, il pratique la préférence communale, pendant de la préférence nationale chère aux Le Pen de toute génération. Ainsi, Rachida, 55 ans, mise à l’écart parce qu’habitant Nilvange. Sans doute aussi, connaissant Engelmann, à cause de ses origines…

Le Front National, c’est aussi la précarité et le chômage. Des salariés non renouvelés. Un turn-over insoutenable en crèche , propre à déstabiliser des enfants en bas âge.

12 postes supprimés en un an, 80 postes censés être « en trop », voilà le bilan communal FN.

Voilà ce qui a motivé la manifestation du samedi 13 juin. 150-200 personnes manifestant à Hayange, c’était impensable il n’y a que trois ans en arrière, d’autant qu’il n’y avait pas que les militants et militantes habituels, mais des gens de la population de la Fensch, qui commencent à comprendre ce qu’est le FN. Et que chaque économie se fait sur le dos de la population laborieuse.

Publicités

Une réponse à “Hayange : Parents et salariées du multi-accueil dans la rue

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s