Archives quotidiennes : 09/06/2015

Rassemblement ce mardi après les violences policières de lundi

Vu sur le site du Ministère de la régularisation de tous les sans-papiers :

Mardi 9 juin rassemblement à 18h pour soutenir les migrants victimes de l’État devant la halle Pajol Paris 18éme au métro Marx Dormoy ligne 12 pour protester contre les violences d’État et de sa police.

Besoin de beaucoup de personnes pour apporter un soutien aux victimes du Pouvoir Socialiste et de sa police, la même que celle de Sarkozy voir pire. Faites passer svp l’information sur un maximum de listes de soutiens, merci.

Lire la suite

Publicités

Evacuation de migrants à Paris : des élus dénoncent les violences policières

France TV Infos, 8 juin 2015 :

Plus de 300 migrants ont été évacués par les CRS et les gendarmes, lundi. Des élus de gauche dénoncent la violence avec laquelle les forces de l’ordre ont procédé.

Hugo Touzet, élu du PCF à Paris 18ème, face aux CRS.

Hugo Touzet, élu du PCF à Paris 18ème, face aux CRS.

Ils avaient formé une chaîne humaine pour empêcher les forces de l’ordre d’évacuer le camp près de la halle Pajol, à Paris, et ont été pris directement à partie. Des élus de gauche (EELV, PCF, Front de gauche) dénoncent des violences policières, lundi 8 juin, après une nouvelle évacuation de plusieurs centaines de migrants dans le 18e arrondissement de Paris. Quatre-vingt-quatre personnes ont été interrogées dans un poste de police voisin, sans être placées en garde à vue, après cette opération.

Lire la suite

L’ONU suspecte l’Erythrée de crime contre l’humanité

Le Monde, 8 juin 2015 (à noter que le jour même où cet article était publié les flics de Valls ont violemment délogé des réfugiés dont une bonne partie ont fuit l’Erythrée) :

Après une année d’enquête, trois experts mandatés par le Conseil des droits de l’homme de l’ONU décrivent dans un rapport publié lundi 8 juin un système répressif où les citoyens sont régulièrement arrêtés, détenus, torturés ou portés disparus et tués.

Les violations « systématiques et à grande échelle » des droits de l’homme par le gouvernement du pays poussent quelque 5 000 Erythréens à fuir leur pays chaque mois, selon cette enquête.

Lire la suite

Vidéos : violente expulsion de réfugiés à Paris

Vidéos de la violente évacuation d’un campement de réfugiés à Paris le 8 juin 2015 (voir l’article) :

Lire la suite

Paris : évacuation violente de réfugiés à La Chapelle

Mensquare, 9 juin 2015 :

Lundi 8 juin, les forces de l’ordre ont délogé près de 80 migrants du parvis de la Halle Pajol à Paris, dans le 18e arrondissement. Une action musclée, « bercée » par la contestation bruyante de riverains, d’élus et de militants.

Une semaine après l’évacuation du camp installé sous le métro aérien de La Chapelle, les forces de l’ordre ont repris leur lot d’arrestations à la Halle Pajol. Plus de 80 migrants auraient ainsi été interpellés, dont la plupart s’étaient réfugiés ici après le démantèlement de leur premier camp mardi 2 juin.

Lire la suite

Politique arbitraire à l’usine de PSA Poissy 

Communiqué de presse CGT PSA Poissy, 8 juin 2015 :

Politique arbitraire à l’usine de PSA Poissy :
Menacé de licenciement pour une paire de gants
Deux ouvrières licenciées pour s’être disputées

Ce mardi 9 juin à midi, Alexandre, 33 ans père de famille, salarié à l’usine de PSA Poissy est convoqué pour un entretien en vue d’un licenciement.

Le motif ? Avoir oublié une paire de gants de travail usagés dans son sac !

Devant l’ignominie de cette attaque, les salariés se sont mobilisés. Une pétition a circulé de main en main et a rassemblé déjà plus de 250 signatures.

Lire la suite

Manifestation à La Réunion pour la visite de Manuel Valls

IP Réunion, 9 juin 2015 :

A l’occasion de la visite du premier ministre Manuel Valls, l’intersyndicale organisera une manifestation ce jeudi 11 juin 2015. Les organisations CGTR-FO-FSU-SAIPER-Solidaires-UNEF donnent rendez-vous aux Réunionnais à partir de 10 heures devant la préfecture de Saint-Denis.

« On attend que la population bouge un peu, y compris les chômeurs. Il ne faut surtout pas rester renfermer sur soi-même. Nous devons dire au ministre que ça ne va plus et montrer ce qui a changé par rapport aux promesses tenues par François Hollande en 2012 », estime Max Banon, secrétaire général de la CGTR Sud. « On va se faire entendre ce jeudi, mais aussi dans les mois qui viennent. A l’image de ce qui s’est passé à Saint-Louis, il faut que les jeunes et les moins jeunes bougent », ajoute-t-il.

Lire la suite