Les femmes face à la politique réactionnaire d’Erdogan

RTBF, 8 juin 2015 :

On a voté en Turquie ce dimanche. L’enjeu est lourd pour le parti du président Recep Tayip Erdogan. L’AKP a perdu sa majorité absolue à cause de ses dérives autoritaires et conservatrices, principalement vis-à-vis des femmes.

« Au début cela a commencé par des pressions psychologiques. Et après c’est devenu des violences physiques. Et puis à la fin je ne pouvais plus les supporter ces violences ». Sefika a 28 ans. Elle a subi les violences de son ex-mari pendant plus de 5 ans. « C’était un mariage arrangé… avec un homme issu d’une tribu kurde. Le poids des traditions était très important ».

« Il me battait parce que je voulais divorcer. Je ne pouvais pas l’accepter. »

En Turquie, les violences à l’encontre des femmes ont augmenté ces dernières années selon plusieurs associations. Les meurtres aussi. Pour Cana Arin, avocate, spécialiste des droits des femmes, il y a plusieurs raisons à cela. Et pour elle, le gouvernement est en partie responsable.

« Selon les valeurs de ce gouvernement, la famille est très importante. Plus que les individus, plus que femmes. Les femmes sont importantes seulement dans la famille, comme mères, si elles donnent naissance ».

D’autres mesures font grincer des dents les féministes. Comme la volonté de durcir l’avortement en Turquie. Les femmes sont nombreuses à critiquer les propos moralisateurs du président Erdogan.

Une réponse à “Les femmes face à la politique réactionnaire d’Erdogan

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s