Vallourec : au grand dam des salariés, les actionnaires toucheront leurs dividendes

La Voix du Nord, 29 mai 2015 :

L’assemblée générale des actionnaires de Vallourec n’a pas permis aux salariés d’en apprendre plus sur leur sort. Les syndicats n’ont pas obtenu que les dividendes ne soient pas versés aux actionnaires.

vallourec

Salvatore Benedetti, délégué syndical CFDT, élu CE et DP de l’aciérie, est le président du conseil de surveillance du Fonds commun de placement d’entreprise (FCPE). Jeudi, avec deux collègues de Saint-Saulve (une CFDT et un CFTC), il a participé à l’assemblée générale des actionnaires de Vallourec. Assemblée qui n’a pas été un long fleuve tranquille alors que l’action a perdu 42 % en un an. Le PDG a donc été quelque peu malmené.

La démission du PDG réclamée

Lors du jeu des questions-réponses propre à toute assemblée générale, des questions ont été posées sur les choix stratégiques du groupe. Les réponses n’ont pas été jugées satisfaisantes par les syndicalistes. Des actionnaires sont allés jusqu’à demander la démission de Philippe Crouzet. En vain.Salvatore Benedetti a, lui, proposé, au nom des salariés, qu’aucun dividende ne soit versé cette année. Mardi, déjà, dans le bureau de Laurent Degallaix, il avait invité le maire de Valenciennes à demander à Emmanuel Macron de faire pression sur Vallourec pour qu’aucun dividende ne soit versé. Ce qu’il a fait mardi après-midi, à l’Assemblée. En vain là aussi puisqu’un dividende de 0,81 € par action va être versé en numéraire ou en actions. « Ça représente 5 à 10 € grand maximum par salarié, calcule l’élu CFDT. Certains actionnaires ont pas mal d’actions et ça peut représenter une belle somme. »

Le syndicaliste a aussi demandé de revoir le salaire du PDG à la baisse. Il n’a pas été suivi.Les émoluments de Philippe Crouzet vont augmenter de 5 % ; ceux des salariés de Saint-Saulve, l’ont été de 1 % depuis le 1er janvier.

Lors de cette AG des actionnaires, Philippe Crouzet a dit avoir reçu des marques d’intérêt « de gens sérieux » pour l’aciérie. « On parle de trois Européens sur les rangs mais aucun nom circule », confirme Salvatore Benedetti. Un nom est sorti la semaine dernière, Ascometal, mais la direction n’a pas voulu confirmer les négociations.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s