Grève à la fourrière de Lyon : le mouvement pourrait se durcir

Le Progrès, 27 mai 2015 :

La réunion entre la direction et les grévistes qui a eu lieu lundi, ne semble pas avoir apporté de réponses satisfaisantes aux représentants Force Ouvrière des salariés.

Au cœur, notamment, de leurs revendications, les procédures de licenciements en cours, la séparation des activités fourrière et dépannage et la revalorisation des salaires.

« On pourrait envisager d’autres actions et durcir le mouvement », confient les représentants FO, à l’origine du conflit. Selon eux, « pour le gérant, les licenciements sont justifiés. Sa cible sont les anciens salariés de l’ex-société délégataire Effia (2009 à août 2014), il s’en prend à nos acquis. De plus, ajoutent-ils, nous avons vu un nouveau chauffeur, il a été embauché pendant notre mouvement. »

Jointe par téléphone ce mardi, la direction de la société délégataire n’a pas souhaité répondre à nos questions.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s