Le Qatar refuse un congé aux ouvriers népalais pour aller enterrer leurs morts

rts.ch, 25/05/2015

Les ouvriers népalais sur les chantiers de la Coupe du Monde 2022 au Qatar n’ont pas le droit de rentrer chez eux pour enterrer leurs morts après le séisme, selon le Guardian et le Nouvel Observateur.

Le chantier du stade Al-Wakra au Qatar, photographié le 4 mai 2015. [AP Photo/Maya Alleruzzo]

Le chantier du stade Al-Wakra au Qatar, photographié le 4 mai 2015. [AP Photo/Maya Alleruzzo]

Le ministre du travail népalais a demandé aux entreprises qataries d’accorder à ses compatriotes un congé spécial après le séisme qui a fait plus de 8000 morts au Népal le 25 avril dernier. Mais l’autorisation de quitter le territoire leur a été refusée en raison de « la pression pour terminer les projets à temps ».

Quelque 400’000 népalais travaillent en ce moment au Qatar, selon le Guardian.

Rapport d’Amnesty

Katmandou a vivement critiqué la Fifa et ses partenaires commerciaux et appelle à faire pression sur le Qatar pour améliorer le sort des 1,5 million de migrants employés dans la construction des infrastructures. Jusqu’ici sans succès.

Quant aux pays asiatiques qui fournissent des ouvriers, ils rechignent à aborder le sujet de peur de fâcher le Qatar.

Amnesty International vient de publier un rapport affirmant que le Qatar n’a pas tenu ses promesses d’améliorer les conditions de travail et d’introduire une nouvelle législation pour protéger les travailleurs étrangers.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s