Les mineurs du Pérou en grève

(RFI)

Marchand d'or à Huepetue, près des principales zones de prospection dans la région péruvienne de Madre de Dios, le 2 octobre 2014

Marchand d’or à Huepetue, près des principales zones de prospection dans la région péruvienne de Madre de Dios, le 2 octobre 2014

Déjà en difficulté en raison de la multiplication des conflits sociaux, l’activité minière péruvienne affronte ce lundi sa première grève générale illimitée de l’année. Le mouvement devrait être massif. Les minerais assurent 60 % des exportations du pays.

Les syndicats de travailleurs des principales entreprises minières du Pérou sont sur le pied de guerre. Ils réclament l’élimination de plusieurs documents officiels qui, selon eux, limitent leurs droits et avantages acquis. C’est notamment le cas d’un décret qui autorise des licenciements collectifs de mineurs. Les grévistes souhaitent également que soient mieux contrôlées les entreprises locales de sous-traitance.

Ils demandent enfin le retrait du projet de loi dit « 4008 » qui cherche à limiter les attributions des syndicats miniers, limite les inspections du travail et réduit jusqu’à 20 % les primes et bonus des mineurs. Avec 20 000 grévistes attendus ce lundi, le mouvement social devrait être massif. La grève a en effet été votée en assemblées générales par les syndicats des principales mines du pays comme Antamina, Volcan, Shougang ou Atacocha.

Les minerais représentent 60 % des exportations totales du pays. Cette grève, d’une durée illimitée, peut donc compromettre la récupération de l’économie péruvienne qui a vu les investissements miniers chûter de moitié ces deux dernières années et les conflits sociaux se multiplier de la part de communautés refusant la contamination de leurs terres et de leurs ressources en eau.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s