Maroc : « Faire de mai, un mois de protestations »

Le 360, 17 mai 2015 :

C’était attendu. Les syndicats ont haussé le ton contre le gouvernement. Ils comptent mettre à exécution leurs «menaces» de geler d’importantes institutions et établissements publics.

Après avoir boycotté les festivités du 1er-Mai, trois centrales syndicales reviennent à la charge en annonçant, ce dimanche 17 mai, une série de grèves. Dans un communiqué rendu public, l’Union marocaine du travail (UMT), la Confédération démocratique du travail (CDT) et la Fédération démocratique du travail (FDT) annoncent avoir programmé une série de formes de protestation comprenant des grèves sectorielles et des marches ouvrières communes afin «de faire de mai, un mois de protestations».

Les trois centrales syndicales ont indiqué dans un communiqué que «suite aux trois rencontres tenues les 13, 14 et 15 mai à Casablanca, il a été décidé d’observer des grèves sectorielles, selon les particularités de chaque profession, et d’organiser des marches ouvrières communes conformément à un programme régional, prévu les 23 et 24 et les 30 et 31 mai».

Par ailleurs, l’UMT, la CDT et le FDT ont décidé de présenter une plainte contre le gouvernement auprès de l’Organisation internationale du travail (OIT) à Genève « pour non-respect des dispositions de la Convention N 98 sur le droit d’organisation et de négociation collective et la convention N 144 sur la consultation tripartite, approuvées par le Maroc ».

Les centrales syndicales pointent du doigt «l’intransigeance du gouvernement et son refus d’interagir avec les revendications justes et légitimes de la classe ouvrière marocaine». Elles ont appelé à des négociations urgentes, sincères et responsables ainsi qu’à un traitement positif des revendications de la classe ouvrière.

A souligner que la principale revendication des syndicats, à savoir la hausse des salaires, s’est vu opposer un niet catégorique du gouvernement. Le dialogue social étant au point mort, il est à craindre que cette série de grèves ne soit le prélude à un large mouvement de débrayages dans les semaines à venir. L’été s’annonce chaud.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s