Audience sur la légalité de la grève des enseignants du secondaire

Radio Canada, 14 mai 2015 :

La Commission des relations de travail de l’Ontario entend jeudi les arguments de trois conseils scolaires anglophones qui veulent que la grève de leurs enseignants du secondaire soit déclarée illégale.

La Commission devrait trancher jeudi ou vendredi.

Dans la région de Durham, des milliers d’élèves du secondaire des écoles publiques anglaises sont privés de cours depuis plus de trois semaines. Les membres de la Fédération des enseignants des écoles secondaires (FEESO) ont déclenché des débrayages par la suite dans les régions de Sudbury et de Peel.

Selon les trois conseils scolaires touchés, les grévistes contreviennent aux règles du nouveau système de négociations mis en place par le gouvernement, parce que leurs débrayages locaux portent sur des enjeux provinciaux.

Deux tables des négociations

Les libéraux ont créé un système à deux tables de négociations. L’une d’elles, provinciale, sert à négocier les questions salariales, notamment, alors que des tables régionales devaient permettre aux conseils scolaires de discuter d’enjeux locaux avec leurs enseignants.

Toutefois, les pourparlers sont rompus au niveau provincial, alors que la province dit ne pas avoir d’argent pour des hausses de salaire, à moins que les enseignants fassent des concessions dans d’autres dossiers. La FEESO accuse le gouvernement notamment de vouloir augmenter la taille des classes.

Pour sa part, la ministre de l’Éducation, Liz Sandals, affirme que même si la Commission des relations de travail juge la grève illégale, il reviendra aux conseils scolaires de déterminer la suite. « Le fait que la Commission se penche sur le cas de trois conseils scolaires spécifiques ne nous empêche pas de négocier à la table centrale », dit-elle.

La ministre ajoute qu’elle tente de redémarrer les négociations contractuelles. Le ministère de l’Éducation doit, par ailleurs, participer à l’audience, jeudi.

Les pourparlers sont aussi suspendus entre la province et les enseignants des écoles primaires publiques anglaises, qui ont déclenché une grève du zèle.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s