Nouvelle Zélande : Victoire syndicale pour le 1er Mai

En Nouvelle-Zélande, le refus des « contrats 0 heures » est au coeur des revendications du 1er Mai. Ces contrats, en effet, permettent aux patrons d’utiliser les travailleurs comme bon leur semble, un nombre indéterminé d’heure chaque semaine, voir ne pas proposer d’heures du tout… et donc un salaire indéterminé pour l’ouvrier.

C’est juste après minuit, donc ce 1er Mai, que le syndicat Unite ! a arraché un accord mettant fin aux « contrats zéro heures » chez Mac Donald. Selon cet accord, le patron s’engage à assurer 80% du temps de travail et de la rémunération mensuels du travailleur. Selon le syndicat Unite !, c’est une première étape dans la lutte contre les « contrats 0 heures » et un point d’appui pour construire le rapport de force dans les autres chaînes de restauration rapide du pays.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s