Grève générale en Corée du Sud

Le Figaro, 25 avril 2015 :

Des milliers de salariés et de fonctionnaires sud-coréens ont répondu vendredi à un appel à la grève de 24 heures lancé par les syndicats pour dénoncer les projets de réforme du droit du travail du gouvernement. La Confédération coréenne des syndicats (CCS) a déclaré que plus de 260.000 personnes avaient observé l’arrêt de travail, parmi lesquelles des enseignants, des ouvriers et des professionnels de santé.

Le ministère du Travail a dit lui que seules 34.000 personnes avaient cessé le travail à travers le pays et que la plupart d’entre elles étaient employées par le deuxième plus grand constructeur automobile, Kia Motors. « Ce gouvernement piétine le droit du travail », a accusé un dirigeant de la CCS Dan Byung-Ho lors d’un rassemblement à Séoul. Le gouvernement conservateur de la présidente Park Geun-Hye cherche à faire adopter un programme de réformes qui, dit-il, doit apporter de la flexibilité à un marché du travail trop rigide.

Selon les syndicats, les nouvelles lois vont faciliter les possibilités de licenciement, de diminuer les salaires et d’embaucher en contrat à durée déterminée. La CCS réclame également une hausse du salaire minimum ainsi que l’abandon par le gouvernement de projets visant à réduire les dépenses consacrées aux pensions de retraite des fonctionnaires.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s