La lutte continue chez Linde Gas

Le Parisien, 20 avril 2015 :

Journée décisive aujourd’hui pour les salariés de la société Linde Gas, spécialisée dans la fabrication et le conditionnement de gaz industriels et médicaux. Les négociations vont commercer dès le début de la matinée entre la direction et les partenaires sociaux au siège du groupe à Saint-Priest (Rhône) concernant le projet de réorganisation instauré au niveau national, qui prévoit 65 suppressions de postes.

linde

Le site de Rueil-Malmaison devrait fermer, entraînant la suppression de 23 emplois. Et des salariés sont aussi menacés à l’usine de Porcheville (Yvelines), où un piquet de grève monté vendredi a été maintenu tout ce week-end (photo). En revanche, l’implantation de Montereau (Seine-et-Marne) devrait être épargnée. Le projet comprend également le transfert de certaines activités en Espagne.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s