Portet-sur-Garonne : L’usine Linde en grève illimitée

La Dépêche, 18 avril 2015 :

À l’appel de l’intersyndicale CGT, CFE-CGC et CFDT, les salariés de l’usine centenaire Linde Gaz rachetée en 2000 à AGA et installée à Portet-sur-Garonne au 16 avenue de la Saudrune ont engagé hier matin un mouvement de grève illimité.

L’usine spécialisée dans la mise en condition et distribution de gaz alimentaire, industriel, domestique et scientifique notamment dans le secteur médical est bien connue dans la zone du Bois Vert par sa cheminée à la haute silhouette rouge et blanc. Ce mouvement qui bloque toute activité de l’entreprise de 176 salariés — à l’exception du service sécurité en raison du classement Seveso de l’établissement — survient au lendemain d’un comité central d’entreprise au siège de cette société munichoise La direction a fait part aux délégués de deux plans sociaux, qui selon l’intersyndicale projette une grande restructuration du groupe, des suppressions d’emplois sur plusieurs sites dont 25 à l’usine de Portet-sur-Garonne.

L’entrée de l’usine bloquée

Hier matin, un piquet de grève a bloqué les entrées de l’usine et deux représentants syndicaux nationaux, Jacques Daulon pour la CFE-CGC et José Nicolau délégué central CGT ont informé le personnel, mobilisé devant le portail principal. Le mouvement est reconduit jusque lundi. «La situation sociale dans notre entreprise est catastrophique ; les salariés sont les premières victimes de la crise provoquée par Linde Group et Linde France» dénoncent-ils ; «des mesures de restructuration et de relocalisation des emplois dans les pays à faible coût social, décidée à l’arrivée à la présidence du groupe de Wolgang Buchele. Ces menaces qui pèsent sur 25 salariés de l’usine de Portet sont en cours de discussion pour une application du plan mi-juin 2016» ajoutent les deux leaders syndicaux.

Les principales revendications

L’intersyndicale demande notamment : pas de fermeture de site ou de service sans reclassement de tolus les salariés ; aucun licenciement ; aucune mutation forcée ; l’implication des instances représentatives du personnel dans toutes les étapes des projets et plan social d’entreprise ; l’élargissement et la maitrise des départs volontaires.

En savoir plus sur http://www.ladepeche.fr/article/2015/04/18/2089441-l-usine-linde-en-greve-illimitee-depuis-hier-matin.html#CE38A4P1Ow0yIFoc.99

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s