Gefco : Appel à la grève contre les suppressions d’emploi

AFP, 16 avril 2015 :

La direction du transporteur de marchandise Gefco a détaillé jeudi en comité central d’entreprise (CCE) les 486 suppressions de postes annoncées pour réduire les coûts: elles toucheront, une quarantaine d’agences en France, notamment en Bretagne et Franche-Comté, selon FO.

Le groupe, qui compte plus de 4.000 salariés en France, est une ancienne filiale du groupe automobile PSA Peugeot Citroën, qui en a cédé 75% aux chemins de fer russes (RZD) fin 2012 pour 800 millions d’euros.

Le plan social, qui avait fait l’objet d’une première information du CCE en février, va concerner au total 44 agences sur un total d’environ 70, d’après le secrétaire du CCE Michel Le Breton (FO, majoritaire). FO a lancé un appel à la grève vendredi dans la quarantaine d’agences en question.

Si aucune agence ne sera fermée, près des deux tiers vont perdent des postes, à commencer par les agences bretonnes (67), celles situées près de Sochaux, en Franche-Comté (65) et dans le Nord (38), a-t-il précisé.

Par métiers, plus de 30% des postes amenés à disparaître (151) sont ceux de « conducteurs messagerie ». Selon M. Le Breton, ils vont être « sous-traités » à l’avenir.

Les négociations sur les mesures d’accompagnement sont engagées depuis un mois avec les organisations syndicales. « Notre but », explique le délégué, est d’arriver au « meilleur accompagnement possible, et que soient reclassés un maximum de salariés ».

Gefco a enregistré en 2014 une hausse modeste de son chiffre d’affaires mondial de 1,5% à 4,05 milliards d’euros, très en deçà de l’objectif de 4,5 milliards énoncé il y a un an, selon les résultats présentés mardi.

« Nous ne fermons aucune agence mais nous devons réduire nos coûts », avait expliqué à cette occasion le président du directoire de Gefco, Luc Nadal, en évoquant la mauvaise passe que traverse actuellement le secteur français de la messagerie.

Sur son site internet, le groupe Gefco fait état de plus de 11.000 collaborateurs dans 37 pays.

Le plan social de Gefco intervient de fait après la mise en liquidation d’une autre société de messagerie, MoryGlobal (ex-Mory Ducros), qui va entraîner dès la fin avril le licenciement de 2.138 personnes.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s