Argentan : La grève se durcit chez Toupargel

Ouest France, 16 avril 2015 :

La production des sociétés Toupargel d’Argentan et du Mêle-sur-Sarthe (Orne) est arrêtée, ainsi qu’à Chalon-sur-Marne, Montauban et Civrieux d’Azergues (près de Lyon).

« Où est le dialogue social ? ». Après trois jours de grève, les 90 salariés argentanais de Toupargel et leur trentaine de collègues du Mêle-sur-Sarthe sont amers. La direction refuse d’entendre leur demande d’augmentation de 50 € mensuels. Mardi soir, elle a même statué sur une baisse de la prime mensuelle de 20 à 14 €.

« Il semble qu’ils veulent faire pourrir la grève et faire du chantage aux salaires plutôt que dialoguer », se désolait ce jeudi un syndicaliste CGT. La prochaine et dernière réunion de négociations annuelles obligatoire (NAO) est fixée au mardi 28 avril. « La direction ne veut pas nous parler d’ici là », rapportent les salariés. Ils envisagent donc de bloquer les entrées des sites.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s