Vent de colère dans les écoles publiques de Nice

Nice Matin, 3 avril 2015 :

Figurant dans un document interne, les 40 propositions de fermetures de classes à la rentrée 2015 ont mis le feu aux poudres. Avec manif’ des parents ce matin et grève des enseignants demain.

Le rouge de la colère risque fort d’être, aujourd’hui et demain, la couleur dominante dans les écoles publiques niçoises et du haut pays. Est, en effet, annoncé un mouvement de grogne qui se déroulera en deux temps, deux mouvements.

Avec aujourd’hui, pétitions, manifestations voire occupations d’écoles menées par les parents d’élèves, pour toucher, demain, les enseignants avec l’appel à la grève lancé par le SNUIpp, syndicat majoritaire et repris par la CGT, SE-UNSA et même le SNALC.

« Propositions inadmissibles »

Alors pourquoi une telle agitation ? Elle est liée à la tenue, demain, au rectorat de Nice, du comité technique spécial départemental (CTSD) chargé de préparer la rentrée 2015.

Avec au programme, les ouvertures et fermetures de classes dans les écoles des A.-M. Une réunion somme toute classique pour répartir la dotation de 27 postes enseignants entre les écoles, en veillant à une équité de traitement.

Sauf qu’en coulisses, les esprits s’échauffent. Sur le déroulé du groupe de travail qui s’est déroulé en amont pour préparer cette réunion comme sur les mesures annoncées (voir encadré).

«Avec une dotation positive de 27 postes, l’Administration propose 40 fermetures de classes, 8 blocages, pour 25 ouvertures. Inadmissible ! tempête Gilles Jean, secrétaire départemental du SNUIpp. D’autant que certaines suppressions de postes touchent les écoles en REP + (celles en éducation prioritaire) alors que la volonté de la ministre de l’Éducation nationale était justement de donner plus à ces écoles qui ont moins.»

D’où cette fronde parentale et enseignante. Dès ce matin, à l’appel de la fédération des parents d’élèves FCPE 06, un avis de tempête parental est annoncé dans les écoles touchées par ces propositions de fermetures.

À Fuon-Cauda, les parents sont passés à l’action dès ce mercredi, en lançant une pétition. Ce matin, ils remettront le couvert en occupant l’école. A Saint-Barthélémy, les parents manifesteront, ce matin, devant l’école sans empêcher, pour autant, la tenue des classes. Au Ray-Gorbella, c’est une banderole qui sera hissée sur le fronton de l’école.

«À Saint-Roch et Pasteur, les parents se mobilisent,précise Céline Vaillant, secrétaire générale de la FCPE 06.Tout comme au Chalet-les-Roses, quartier de la Madeleine.»

Dans les vallées aussi

A Contes, à l’école élémentaire Ricolfi, Patrick Camus, représentant des parents d’élèves (FCPE) explique : « Cette suppression aurait pour effet l’augmentation de la moyenne d’élèves par classe, moyenne passant de 23,6 élèves par classe à + de 26. Ce qui est inacceptable ! De plus, l’habitat sur le village de Contes est en augmentation. Nous prévoyons d’effectuer un blocage de l’école ce vendredi matin ».

A Touët-sur-Var, école Gino Zanette, demain matin, les parents d’élèves organisent une manifestation. Caroline Taboni, déléguée précise : « Nous sommes limites avec 103 élèves pour cinq classes mais, dans ce cas, il ne faut pas voir que l’arithmétique car il y a tous les niveaux : de la première année de maternelle jusqu’au CM2. De plus, si 6 enfants sont nés en 2012, il y en a eu 15 en 2013 donc des enfants qui viendront à l’école en 2016, il y a aussi des créations de nouveaux logements ».

A La Trinité,école élémentaire de La Plana, les parents bloqueront l’école ce matin. Stéphanie Converset (FCPE) : « Supprimer un poste, c’est accepter pour l’année prochaine que les enfants soient répartis en trois classes : une classe de 19 élèves de niveau CP, une de 30 élèves de niveau CE1/CE2 et une de 31 élèves de niveau CM1/CM2. Supprimer un poste d’enseignant, c’est accepter que toutes les classes soient à double ou triple niveaux ».

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s