Boulogne-Billancourt : 300 agents de la ville manifestent devant la mairie

Le Parisien, 3 avril 2015 :

Le malaise persistant a trouvé son expression sous la forme d’une grève. A l’appel de la CGT et du syndicat autonome FA-FPT, quelque 300 agents de la ville de Boulogne-Billancourt ont refusé de travailler hier matin. Réunis devant l’hôtel de ville, ils ont ensuite défilé dans le centre.

« Le maire cherche le rapport de force », dénonce Philippe Quintard, délégué CGT qui avance le chiffre de 800 grévistes pour la journée. « Les gens réclament une meilleure reconnaissance, explique-t-il. Les effectifs ne cessent de baisser, ce qui entraîne des tâches supplémentaires et de la souffrance au travail. » Rachid Souarit, du syndicat autonome FA-FPT, se plaint du « mépris » de l’exécutif municipal.

Ces revendications font bondir Pierre-Christophe Baguet qui conteste la légalité du mouvement. « C’est surréaliste ! » s’emporte le maire UMP, qui affirme avoir versé une prime à 90 % des effectifs l’an passé. L’élu rappelle le contexte économique : « Nous ne remplaçons qu’un départ sur deux, avons baissé de 6 % les subventions aux associations, il n’y a pas de raison que le personnel y échappe. »

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s