Liège: des milliers de personnes attendues mercredi contre l’austérité

RTBF, 30 mars 2015 :

Après Bruxelles, lundi, le front commun syndical poursuit sa semaine de résistance à l’austérité du gouvernement fédéral. CSC et FGTB mobilisent cette fois leurs troupes dans les rues de Namur, Charleroi et… Liège. Plusieurs milliers de manifestants des quatre coins de la Province rejoindront le Parc d’Avroy vers 11H. Pas de bus et de fortes perturbations sont prévues dans les entreprises et les administrations.

Bruxelles, 30 mars

« Ce gouvernement n’a pas l’intention de nous écouter, il fait semblant d’accepter la concertation sociale, mais en fait il ne veut pas de paix sociale. Sinon il aurait, au minimum, accepté l’accord que nous avions conclu avec le patronat ». Jean François Ramquet, le secrétaire régional de la FGTB Liège Huy Waremme tout comme Francis Gomez, son président, ne décolèrent pas « ce gouvernement, c’est celui de la N-VA qui, dans son programme, a clairement inscrit la fin de la concertation sociale au niveau national. Ils veulent casser une certaine cohérence. On l’a vu avec cet accord interprofessionnel ». Même attitude du côté CSC: « Nous ne cèderons pas, nous ne nous découragerons pas », explique Gaetan Stas, le président régional de la CSC, « la manifestation de ce 1er avril, c’est vraiment montrer qu’on peut rassembler sur un projet de société qui privilégie la solidarité et d’autres possibilités de trouver des moyens financiers dans la société belge actuelle ».

Mesures socialement injustes

« Ils nous taxent nos conquêtes sociales, quand taxerons-nous leur capital?! », c’est le slogan qui sera en tête de cette manifestation. « Chaque jour, il y a des travailleurs qui découvrent qu’ils vont être atteints par ces mesures que ce soit pour les prépensions plus difficiles, les exclus du chômage, les temps partiels, les fonctionnaires qu’on ne remplacera pas, des soins de santé moins accessibles… c’est pas seulement l’Autre… et on sent une mobilisation très forte », disent en chœur les syndicats. « Les femmes qui travaillent à temps partiel dans les titres services et la distribution seront particulièrement touchées par les coupes dans leur chômage complémentaire. Certaines vont passer sous le seuil de pauvreté », explique Gaetan Stas (CSC). « On va en arriver à monter les travailleurs les uns contre les autres, le jeune chômeur exclu du revenu d’insertion contre le prépensionné qu’on oblige à chercher un emploi. On va vers un système ultralibéral où il y aura comme dans certains pays une criée au travail et c’est celui qui travaillera à moindre prix qui décrochera le job », constate Jean François Ramquet (FGTB).

Pas de bus, mais des trains

Un préavis de grève couvre tous ceux qui veulent participer à la manifestation. Et aux TEC, c’est déjà certain, il n’y aura pas ou vraiment très peu de bus mercredi. Pas question de vous rendre non plus dans les recyparcs, ils seront fermés. Par contre, les trains rouleront pour acheminer notamment les manifestants vers Liège.Pour le reste, ce sera au cas par cas. Arrêt de travail le temps de la manifestation pour Arcelor, arrêt total côté de la FN. De grosses perturbations sont à attendre dans les entreprises et services publics où la mobilisation sera forte c’est le cas par exemple chez Spadel, Corman, aux Finances ou les services de la justice. Prenez vos précautions aussi si vous devez vous rendre dans une administration ou dans un hôpital fin de matinée. Au CHR de la Citadelle et au Bois de l’Abbaye, un service du dimanche est d’ores et déjà prévu. La prison de Lantin fonctionnera également comme la nuit c’est-à-dire sans visite, sans activité ni sortie au préau. Quant aux écoles, des garderies sont toujours assurées et, comme c’est mercredi, certains rejoindront le cortège fin de matinée après les cours.

Le rassemblement des manifestants est prévu à 11H au kiosque du Parc d’Avroy. Après une prise de parole des leaders syndicaux, les manifestants rejoindront la place Saint Lambert via le boulevard Piercot, les quais et le rond-point de la Batte où ils devraient arriver vers 12H30. La circulation sera évidemment perturbée voire interdite par endroits sur le trajet de la manifestation. Tout devrait rentrer dans l’ordre pour 14H.

Les syndicats évalueront ensuite ces actions, ils n’excluent en tout cas pas un nouvel appel à une grève générale s’ils ne sont pas entendus.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s