Archives quotidiennes : 25/03/2015

Madagascar : Grève à la mine d’Ambatovy

L’Express de Madagascar, 25 mars 2015 :

Le personnel de la mine d’Ambatovy accuse la compagnie de négligence dans la prise en charge d’un employé malade qui est décédé. Ils sont en grève depuis une semaine.

Une tension couve. Des employés de la mine de nickel et de cobalt de Moramanga sont entrés en grève depuis une semaine. Deux faits sont à l’origine de ce mouvement. Le premier concerne une accusation de négligence dans la prise en charge d’un employé malade décédé quelques jours après son évacuation à Anta­na­narivo. L’autre fait est lié à la disparition d’une cargaison de carburant destiné à Amba­tovy qui n’a jamais été livré alors que la compagnie pétrolière affirme le contraire et réclame le paiement. Deux employés de la compagnie sont accusés de complicité dans l’affaire et sont mis en détention préventive.

Lire la suite

Publicités

Togo : Grève suivie dans la santé et l’éducation

Togo Site, 25 mars 2015 :

A moins d’un mois de l’élection présidentielle au Togo, les écoles et les hôpitaux publics ont lancé une grève générale afin de réclamer des hausses de salaire, a déclaré mardi un responsable syndical à l’AFP.

« La grève est largement suivie depuis lundi. Sur l’ensemble du pays, la grève est suivie à 98% dans les deux secteurs » de l’éducation et de la santé, a affirmé Gilbert Tsolenyanou, le porte-parole de la Synergie des travailleurs du Togo (STT), le syndicat à l’initiative de ce mouvement social.

Lire la suite

Grève devant la Caisse d’Épargne à Poitiers

La Nouvelle République, 25 mars 2015 :

Ils étaient une petite quarantaine à avoir répondu à l’appel d’une intersyndicale (1) du groupe BCPE (2), hier matin, devant le siège administratif de la Caisse d’Épargne, rue Gay-Lussac, à Poitiers.

« Deux raisons motivent ce rassemblement : la dégradation des conditions de travail avec une pression commerciale de plus en plus forte et la politique de rémunération injuste, a expliqué Frédéric Parrot, porte-parole du syndicat unifié UNSA. Pour la première fois, la direction a décidé de ne pas revaloriser les salariés malgré 3,1 milliards de bénéfices réalisés par le groupe, l’an passé. Même notre Caisse régionale a dégagé 90 millions d’euros de résultat net l’an passé. »

Lire la suite

BPCE : grève nationale suivie à Tours

La Nouvelle République, 25 mars 2015 :

Hier, vers 10 h 30, plus d’une centaine de salariés de la Banque Populaire, quartier des Fontaines, à Tours, ont observé le mouvement national de grève à l’appel de l’intersyndicale du groupe BPCE (Banque Populaire, Caisse d’Épargne…).

Les syndicats dénoncent, notamment, « la réduction programmée des effectifs qui comprime la charge de travail sur les personnels restants, une dégradation observée du service à la clientèle, la perte de repère sur les valeurs mutualistes portées par le groupe » et « une politique de rémunération injuste ».

Lire la suite

Une grève de trois jours a débuté chez PCAS

Le Dauphiné Libéré, 25 mars 2015 :

BOURGOIN-JALLIEU : Depuis hier, l’usine chimique PCAS est touchée par un mouvement de grogne de ses salariés. Une grève, prévue pour durer trois jours, a débuté hier matin. Cette action veut témoigner d’« un mouvement de mécontentement général du personnel à l’encontre de la direction », selon Pascal Debelval, secrétaire du comité entreprise (CE) et délégué du personnel.

En 2010, les salariés de PCAS avaient réclamé une augmentation de leur salaire à hauteur de 2 %. Aujourd’hui, les souhaits du personnel gréviste semblent plus simples à mettre en œuvre puisque ces derniers réclament « un changement de management et davantage de considération de la part de la direction. »

Lire la suite

La grève se poursuit à Radio France

Le Télégramme, 25 mars 2015 :

Les syndicats de Radio France ont décidé de reconduire leur grève – la plus longue depuis 2004 – pour un septième jour aujourd’hui, après l’annonce par le PDG, Mathieu Gallet, d’un possible plan de départs volontaires pour 200 à 300 salariés, afin d’économiser 17 à 24 millions d’euros sur la masse salariale d’ici à 2019.

Le Canard enchaîné, qui avait déjà révélé, il y a une semaine, les coûteux frais de rénovation du bureau du PDG, a de nouveau mis en cause ses dépenses dans son édition à paraître aujourd’hui.

Profs et parents du 93 défilent jusqu’au ministère

Le Parisien, 24 mars 2015 :

Malgré les gouttes de pluie, ils ont défilé ce mardi jusqu’au ministère de l’Education nationale. Parents d’élèves et enseignants sont venus réclamer à Paris des moyens supplémentaires pour les établissements de Seine-Saint-Denis.

Un appel à la grève avait été lancé par une intersyndicale, touchant particulièrement des collèges et lycées d’Aubervilliers, Bobigny et Dugny.

Lire la suite