Grève devant la Caisse d’Épargne à Poitiers

La Nouvelle République, 25 mars 2015 :

Ils étaient une petite quarantaine à avoir répondu à l’appel d’une intersyndicale (1) du groupe BCPE (2), hier matin, devant le siège administratif de la Caisse d’Épargne, rue Gay-Lussac, à Poitiers.

« Deux raisons motivent ce rassemblement : la dégradation des conditions de travail avec une pression commerciale de plus en plus forte et la politique de rémunération injuste, a expliqué Frédéric Parrot, porte-parole du syndicat unifié UNSA. Pour la première fois, la direction a décidé de ne pas revaloriser les salariés malgré 3,1 milliards de bénéfices réalisés par le groupe, l’an passé. Même notre Caisse régionale a dégagé 90 millions d’euros de résultat net l’an passé. »

L’annonce du vote d’une prime de 851.858 € en 2015 pour François Pérol, président du groupe BPCE, n’est pas de nature à calmer les salariés.

L’intersyndicale a d’ailleurs prévu de lui adresser 100.000 « cartes du refus » pour signifier leur ras-le-bol.

(1) CFDT, CFTC, CGT, FO, CFE-CGC/SNB, SUD Solidaire, UNSA.

(2) Le groupe BCPE comprend les entreprises Caisses d’Epargne, Banques Populaires, Crédit Foncier, Crédit Coopératif, Natixis, BCPE S.A., Banque Palatine…

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s