Archives quotidiennes : 25/03/2015

Impayées depuis janvier, les taties sont en grève

Journal de l’Ile de la Réunion, 25 mars 2015 :

SAINT-ANDRÉ : Les parents de la micro-crèche Clair de Lune à Saint-André ont dû récupérer leurs enfants ce mercredi en milieu de journée. Les employées de cette structure privée ont manifesté suite au non-paiement de leurs salaires depuis le mois de janvier.

Trois éducatrices de jeunes enfants ont fait savoir que les dirigeants de la micro-crèche les ont reçu avec des réprimandes et des injures quand elles ont tenté de relancer les demandes de salaire et d’expliquer leurs difficultés étant sans ressource. « Les patrons ont sorti la fameuse phrase : allez travailler ailleurs si vous n’êtes pas contentes ! C’est inacceptable », tempête Didier Lombard de la CGTR, venu soutenir les salariées hier matin. Le mari de la patronne a insisté à recevoir, uniquement M. Lombard. Mais ce dernier lui a signifié que les négociations doivent se dérouler en présence des premières concernées. « Des échanges, assez directs, ont finalement eu lieu mais le Monsieur ne s’est engagé à rien avant de quitter les lieux. Lasses d’attendre son retour, les salariées en grève sont également parties, de même que les remplaçantes qui ont été embauchées. D’où la fermeture de la crèche, au grand dam des parents ».

Lire la suite

Bègles : les papetiers manifestent au rond-point des boulevards

Sud Ouest, 25 mars 2015 :

Au 10e jour de grève, les papetiers de l’usine Signat ont occupé le rond-point au bout du boulevard Jean-Jacques-Bosc. Ils réclament des revalorisations salariales et un nouveau décompte du temps de travail.

Ce mercredi midi, jusqu’à 14 h 30, au 10e jour de grève, les papetiers de l’usine Siniat de Bègles ont manifesté au rond-point situé au bout du boulevard Jean-Jacques Bosc.

Lire la suite

Nantes : les travailleurs sociaux appelés à la grève après l’assassinat d’un éducateur

La Gazette des Communes, 25 mars 2015 :

Les travailleurs sociaux de Loire-Atlantique sont appelés à la grève et à manifester le jeudi 2 avril à Nantes, pour rendre hommage à un éducateur assassiné jeudi par un père de famille et réclamer « de vrais moyens humains et financiers », a annoncé mercredi 25 mars une intersyndicale.

Au moins 600 personnes se sont recueillies ce matin en silence devant les locaux de la protection de l’enfance de Nantes, où un éducateur social de 49 ans a été assassiné jeudi dernier par un père de famille

Agé de 49 ans, l’éducateur spécialisé du Service social de protection de l’enfance avait été tué d’un coup de couteau jeudi sur son lieu de travail, alors qu’il tentait d’empêcher qu’un père de famille de 34 ans s’en prenne à son ex-compagne, lors d’un droit de visite médiatisé (encadrée par un professionnel) avec leur fillette de quatre ans.

Lire la suite

Montréal : Des centaines de manifestants devant le CHU Sainte-Justine

CSN, 25 mars 2015 :

Des centaines de manifestants ont dénoncé avec vigueur les mesures d’austérité du gouvernement Couillard, qui affectent considérablement le fonctionnement du CHU Sainte-Justine.

La manifestation, organisée par l’intersyndicale du CHU Sainte-Justine, regroupait des étudiants en grève de l’Université de Montréal, les différents syndicats de Sainte-Justine et d’autres syndicats, qui sont venus appuyer les revendications de ceux qui ont à cœur la santé des enfants.

Lire la suite

Mouvement de grogne dans des entreprises verviétoises

7 sur 7, 25 mars 2015 :

Des assemblées générales du personnel ainsi que des arrêts de travail d’une heure seront observés jeudi dans plusieurs entreprises de la région verviétoise et de la Communauté germanophone, a-t-on appris de source syndicale. Les travailleurs veulent ainsi manifester leur mécontentement vis-à-vis des décisions du gouvernement de Charles Michel. Ils en appellent même à une grève générale, selon la même source.

Certaines entreprises importantes comme NMC (Raeren) ou Corman (Goé) ont déjà organisé une assemblée générale du personnel. D’autres sociétés parmi lesquelles SCA, Spa Monopole ou Saint-Gobain, ont décidé de suivre le mouvement. Dans certaines sociétés, un arrêt de travail d’une heure a même été décidé.

Lire la suite

Réunion avec Dashty Jamal : Article de l’Est Répubicain

Article publié le 25 mars 2015 par l’Est Républicaine à propos de la réunion publique organisé par l’Initiative Communiste-Ouvrière le 26 mars à Besançon avec Dashty Jamal, membre du Parti Communiste-Ouvrier du Kurdistan (20 h, Centre Pierre-Mendès France, 3 rue Beauregard à Besançon).

kurdi

Voir l’article en PDF : interviewDashty

Brescia : Répression policière contre une manifestation pour les droits des migrants

La préfecture de Brescia a rejeté la demande de permis de résidence à 4.000 migrants sur 5.000. Dans le seul district de Brescia, 2.000 familles immigrées ont reçu un ordre d’expulsion leur ordonnant de quitter leurs logements.

brescia

Aussi, depuis samedi 21 mars, des manifestations quotidiennes de migrants et de militants anti-racistes ont lieu dans la ville. Lundi 23 mars, les forces de répression ont dispersé avec violence la manifestation. Au moins trois manifestants ont été blessés, dont un jeune de 15 ans, et quatre autres arrêtés. On rapporte aussi la présence de militants d’extrême-droite qui, après la charge policière, ont agressé des manifestants.

Lire la suite