La police kényane sort les armes contre des routiers grévistes

Campagne Labourstart :

Pour avoir osé protester contre des journées de 24 heures, des routiers kényans obligés d’obtempérer sous la menace d’armes…

kenya

Selon la Fédération Internationale des Ouvriers du Transport : « Durant le week-end dernier (14/15 mars 2015), des routiers kényans travaillant pour AGILITY, une compagnie internationale de logistiques, se sont fait tabassés par la police et sous la menace d’armes à feu, obligés de conduire leurs camions à un dépôt appartenant à l’entreprise. L’un d’eux a déclaré « je croyais qu’ils allaient nous tuer ». Cette brutalité policière est la réponse aux protestations de quelques quatre-vingts (octante) chauffeurs de camion forcés à travailler des journées de 24 heures à Maungu, près de Voi et Mai Mahiu. Les grève des routiers a paralysé le couloir nord du Kenya ; ils réclament la reconnaissance de leur syndicat par AGILITY et d’être traités avec respect ».

Pétition à signer à cette adresse

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s