Somain : Fret SNCF continue sa saignée des effectifs sur la plate-forme de triage

lavoixdunord.fr, 06/03/2015

À nouveau, la gare de triage de Somain a perdu des effectifs. Depuis le début de l’année, vingt postes ont été supprimés. Vingt postes qui s’ajoutent aux trente-trois de 2014 et à tous ceux perdus depuis 2007.

753109583_B974949008Z.1_20150306142807_000_GTP43RI8P.1-0

Pas d’amélioration en vue sur le marché de l’emploi à Fret SNCF en 2015 dans le Nord – Pas-de-Calais et ce malgré une hausse des produits du trafic, un fait plus constaté depuis 2007. Mieux, une hausse des volumes est envisagée cette année. Pour autant, nationalement, la direction prévoit de supprimer plus d’un poste par jour cette année, soit environ quatre cent cinquante-sept postes supplémentaires. Fret SNCF a perdu quatre mille deux cents agents en passant ses effectifs de onze mille cent quarante-quatre agents à six mille neuf cent quarante-sept entre 2010 et 2015. Fret SNCF veut réduire ses frais de structure qui ont diminué bien moins que les postes de production. La plate-forme de Somain n’échappe pas à une énième baisse des effectifs. Depuis le début de l’année, ce sont vingt postes qui ont été supprimés dans le personnel de structure. Ils s’ajoutent aux trente-trois postes supprimés en 2014 et aux cinquante-deux en 2013.

Aujourd’hui, il y a cent quinze agents à la plate-forme Nord qui, outre Somain, comprend Valenciennes, Béthune, LIlle-Délivrance… contre plus de quatre cents rien qu’à Somain en 2007.

D’autres projets tirés du plan Ambition 2016 de Fret SNCF font craindre au syndicat Sud-Rail, « de nouvelles restructurations dans la structure par un rapprochement rapide des plates-formes de Dunkerque et de Somain dans une seule et même entité » ce qui entraînerait « de la polycompétence des agents et nombre de suppressions de postes ».

Un autre projet prévoit également de raser le bâtiment administratif le long des voies SNCF sur la ligne Lille – Douai, un bâtiment entièrement remis à neuf pour plusieurs dizaines de milliers d’euros pour une délocalisation à l’ancien bâtiment rue Deminal de Somain, bâtiment qu’il faut… entièrement refaire à neuf. Ce projet faire dire à Willy Dans, secrétaire SUD-Rail du CHSCT de la plate-forme de SNCF Fret de Somain, que ce sera « un grand gaspillage d’argent public si les cheminots n’arrivent pas à stopper ce projet d’un intérêt moindre pour le site. »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s