Archives quotidiennes : 11/03/2015

Somain : Fret SNCF continue sa saignée des effectifs sur la plate-forme de triage

lavoixdunord.fr, 06/03/2015

À nouveau, la gare de triage de Somain a perdu des effectifs. Depuis le début de l’année, vingt postes ont été supprimés. Vingt postes qui s’ajoutent aux trente-trois de 2014 et à tous ceux perdus depuis 2007.

753109583_B974949008Z.1_20150306142807_000_GTP43RI8P.1-0

Pas d’amélioration en vue sur le marché de l’emploi à Fret SNCF en 2015 dans le Nord – Pas-de-Calais et ce malgré une hausse des produits du trafic, un fait plus constaté depuis 2007. Mieux, une hausse des volumes est envisagée cette année. Pour autant, nationalement, la direction prévoit de supprimer plus d’un poste par jour cette année, soit environ quatre cent cinquante-sept postes supplémentaires. Fret SNCF a perdu quatre mille deux cents agents en passant ses effectifs de onze mille cent quarante-quatre agents à six mille neuf cent quarante-sept entre 2010 et 2015. Fret SNCF veut réduire ses frais de structure qui ont diminué bien moins que les postes de production. La plate-forme de Somain n’échappe pas à une énième baisse des effectifs. Depuis le début de l’année, ce sont vingt postes qui ont été supprimés dans le personnel de structure. Ils s’ajoutent aux trente-trois postes supprimés en 2014 et aux cinquante-deux en 2013. Lire la suite

Marseille: La grève se poursuit dans les cantines

20 minutes, le 10 mars 2015

Selon la CGT, plus de la moitié des cantines seront fermées jeudi.

Une délégation de la CGT a été reçue lundi par le directeur général des services de la mairie de Marseille, Jean-Claude Gondard, dans le cadre du préavis de grève déposé par le syndicat dans les cantines scolaires. «Certaines réponses nous ont été formulées», indique, sans en dire davantage, la CGT qui organise ce jeudi matin un rassemblement devant l’Hôtel de ville. Selon le syndicat, plus de la moitié des cantines seront fermées ce jour-là.

Selon la CGT, plus de la moitié des cantines seront fermées jeudi.

Parallèlement à ces discussions, le syndicat majoritaire dans l’administration territoriale Force Ouvrière, qui n’a pas appelé à la grève dans les cantines, sera tout de même reçu par la mairie ce mercredi. Selon FO, il manque «200 agents» dans les écoles de la ville. Au milieu de ce bras-de-fer entre syndicats, les parents d’élèves commencent à s’organiser. Par exemple, ceux de l’école de Delphes, dans le 6e arrondissement, organisent mercredi un pique-nique de protestation.

Daher-Socata : des augmentations, sinon..

La Dépeche.fr, le 11 mars 2015

Les salariés, réunis devant l’entrée de l’usine, ne comprennent pas, comme leurs représentants syndicaux, pour quoi la bonne santé de l’usine et du groupe Daher ne se répercute pas sur leurs salaires./Photo R. Barranco.

Les salariés, réunis devant l'entrée de l'usine, ne comprennent pas, comme leurs représentants syndicaux, pour quoi la bonne santé de l'usine et du groupe Daher ne se répercute pas sur leurs salaires./Photo R. Barranco.

Déjà, la semaine dernière, jeudi pour être précis, les salariés de l’usine Daher-Socata de Louey ont observé un mouvement de grève. «Il s’agissait d’un débrayage pour mettre la pression sur les négociations salariales qui se tenaient à Toulouse», décrypte Lucien Cazeneuve, délégué syndical Force ouvrière. Pour autant, les négociations n’ont pas été dans le sens souhaité par les syndicats… «Pour faire simple, chaque année, nous obtenions une augmentation générale de 3%, sans compter les AIS (Augmentations individuelles de salaire).

Lire la suite

Airbus : Les débrayages se poursuivent

L’humanité, le mardi 10 mars 2015
Les ouvriers d’Airbus Nantes et Saint-Nazaire ont entamé, hier, leur deuxième semaine de grève.

Une heure le matin, une heure l’après-midi. Les salariés des sites d’Airbus Nantes et Saint-Nazaire ont entamé, hier, leur deuxième semaine de débrayages. 650 des 900 ouvriers et techniciens des ateliers se regroupent chaque jour devant les bureaux de la direction, dans l’attente de l’ouverture d’une « discussion » demandée par l’intersyndicale CGT, CFDT. Le 20 février, la direction a informé les syndicats d’une modification des horaires de travail. « Ceux qui sont en 2×8 ont une plage variable de deux heures, explique Pascal Busson, secrétaire du syndicat CGT. Une modulation qui permet d’adapter ses horaires et par exemple éviter les bouchons, déposer ou aller chercher leurs enfants à l’école ou à la crèche.

Lire la suite

Vers une nouvelle grève générale au Burundi?

RFI Pierre Nkurunziza 09-03-2015

800px-BujumburaFromCathedral_1_0

Au Burundi, le Collectif contre la vie chère menace de lancer un nouvel appel à la mobilisation après l’arrêt de travail national du jeudi 5 mars. Une journée que l’organisation avait qualifiée de succès alors que le gouvernement avait minimisé son importance. Dans tous les cas, les revendications du collectif n’ont pas été satisfaites. Il exige toujours la suppression de la taxe sur les appels téléphoniques et la diminution du prix de l’essence. Et après une réunion d’évaluation ce week-end, le mouvement a décidé de maintenir la pression.

Les quelque 1 500 organisations de la société civile et des syndicats, regroupés au sein de la Campagne contre la vie chère, sont unanimes : le gouvernement burundais a refusé de les écouter malgré le succès de leur mobilisation jeudi pour la grève générale. « Mais cela ne nous décourage pas », assure Gabriel Rufyiri, l’une des grandes figures de la société civile du Burundi parmi les principaux leaders de ce mouvement.

Lire la suite