Manifestons à Paris pour les droits des mineurs étrangers !

Communiqué de l’Initiative Communiste-Ouvrière :

Mineurs Isolés Étrangers, M.I.E., derrière cette appellation administrative, ce sont des enfants et des jeunes de moins de 18 ans qui ont, sans leurs familles, fuit la misère, des guerres ou des régimes dictatoriaux, traversé des pays et des mers, pour venir se réfugier en France. Si selon le droit français, tout mineur doit avoir le droit à une protection, à un hébergement, à un accompagnement éducatif, à une scolarité ou une formation professionnelle, ils sont trop souvent, à Paris comme en province, exclus de ces droits. Trop souvent, au nom des politiques d’austérité et de discriminations xénophobes, ils sont laissés à la rue et privés de leurs droits les plus élémentaires.

Pire encore, il arrive que les services de l’Aide Sociale à l’Enfance, sensés aider ces jeunes, leur fassent subir de véritables interrogatoires, les traitent avec suspicion, imposent des tests osseux, pratique dégradante et sans aucune fiabilité pour justifier leur exclusion des dispositifs d’aide sociale à l’enfance. Et, dans plusieurs départements, le Conseil Général s’est porté partie civile contre des enfants après les avoir déclarés majeurs sur la base de ces tests osseux ou de simples doutes sur l’état civil, et plusieurs de ces jeunes ont été condamnés à de lourdes peines, jusqu’à plusieurs mois de prison, assorties ou pas du sursis, à des années d’interdiction du territoire ainsi qu’à de lourdes sanctions financières.

Et c’est ainsi qu’en Région Parisienne comme partout en France, des mineurs, des enfants et adolescents de moins de 18 ans, sont laissés à la rue, exclus des droits fondamentaux à la protection de l’enfance.

Les communistes-ouvriers ont toujours combattu les discriminations entre êtres humains sur la base de la nationalité, de la couleur de peau et des origines. Ces discriminations sont encore plus ignobles lorsqu’elles touchent des enfants.

En Île-de-France, plusieurs collectifs de défense des droits des immigrés et des organisations lycéennes appellent à une manifestation régionale le 7 mars 2015 à 10h devant la Permanence d’Accueil et d’Orientation des Mineurs Isolés Etrangers (métro Jaurès à Paris) en solidarité avec les mineurs isolés étrangers. La revendication principale de cette manifestation est la prise en charge inconditionnelle et immédiate des jeunes étrangers à la rue jusqu’au terme de leurs formations.

L’Initiative Communiste-Ouvrière participera à cette manifestation et appelle toutes celles et tous ceux qui sont attachés aux droits humains, et aux droits des enfants à se mobiliser et à rejoindre cette manifestation. Qu’ils soient nés à Paris ou à Tunis, à Vesoul ou à Kaboul, à Roubaix ou à Lomé, à Alfortville ou à Brazzaville, tous les enfants et adolescents doivent avoir les mêmes droits ! Aucun mineur ne doit vivre dans la rue ! Aucun enfant, aucun adolescent ne doit être privé de protection ! Chaque jeune doit avoir accès à l’école et à une formation !

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s