Archives quotidiennes : 04/03/2015

Affiches du Parti Communiste-Ouvrier du Kurdistan pour le 8 mars

Affiches du Parti Communiste-Ouvrier du Kurdistan (Irak) pour le 8 mars 2015 :

8mpcok Lire la suite

Au CHU de Nantes, infirmiers et aides-soignants refusent les astreintes

À l’occasion d’une visite d’experts à l’hôpital, des agents se sont mobilisés, ce mardi, à l’appel de trois syndicats.

Infirmiers et aides-soignants protestent en particulier contre les astreintes de week-end. | Archives Ouest-France

Infirmiers et aides-soignants protestent en particulier contre les astreintes de week-end. | Archives Ouest-France

ouest-france.fr, 3/03/2015

Le CHU de Nantes reçoit depuis ce mardi les experts de la Haute Autorité de Santé (HAS) mandatés pour la certification de l’hôpital. Il s’agit d’une procédure d’évaluation externe des établissements de santé publics et privés « qui permet d’attester de la sécurité et de la qualité des soins ». Trois syndicats, la CGT, FO et Sud, se sont saisis de cette visite pour protester. Ils se sont réunis en assemblée générale, cet après-midi. « Nous savons tous que les conditions de travail et de prise en charge des patients sont souvent en total décalage avec les règles professionnelles », arguent les syndicats. Ils se mobilisent en particulier contre les astreintes de week-end des infirmiers et aides-soignants. « Pour pouvoir développer l’organisation des soins en ambulatoire, les effectifs des agents ont été réduits, explique Bruno Cassard, du syndicat Sud. Du coup, des astreintes ont été mises en place pour faire face aux absences inopinées le week-end. Ces personnels travaillaient déjà un week-end sur deux avant cela. Ça ne passe pas ! » Pour la direction du CHU, « c’est un mode d’organisation classique pour garantir la continuité des soins et qui permet de ne pas rappeler des agents à la dernière minute ».

Paris : Manifestation de soutien aux mineurs isolés étrangers

La situation des mineurs isolés étrangers (MIE) sur le territoire est extrêmement grave et préoccupante.

Ils sont sans ressources propres et sans famille pour les accueillir ils sont totalement livrés à eux-mêmes, ils dorment dans la rue, ils ont froid, ils ont faim, ils ne peuvent se soigner, se déplacer, se laver, laver les quelques affaires qu’ils portent sur eux.

Les mineurs isoles étrangers doivent être protégés, pris en charge, scolarises !

Lire la suite

Elise Lucet au patron de Sanofi : vous gagnez « 508 fois le smic, ce n’est pas trop ? »

Vidéo ajoutée le 3 mars 2015 sur Youtube :

Extrait de L ‘émission Cash investigation ce mardi 3 mars sur France 2.

midilibre.fr, 3/03/2015 :

L’émission Cash investigation ce mardi 3 mars sur France 2 s’en prenait aux « actionnaires qui prennent nos emplois » à revoir sur FranceTvInfo. Un extrait montre la journaliste Elise Lucet interpellant le patron de Sanofi sur sa rémunération. Lire la suite

Réunion CGT sur la loi Macron à Besançon

Info de l’UL CGT Besançon :

Tout est bon pour les patrons dans la loi Macron.

Recul social, régression, mépris, stigmatisation, culpabilisation, salaire en berne…la liste n’est pas exhaustive…loi-macron

Contre cette loi scélérate et afin d’en expliquer les finalités pour le patronat, nous vous invitons à venir nombreux le 10 Mars 2015 de 17h00 à 19h00 (5 à 7), à l’Union Locale CGT, 4 B rue Léonard de Vinci à Besançon Planoise (Maison des Syndicats) syndiqués ou pas, à en connaitre les contours pour mieux la combattre et de porter nos revendications sur nos lieux de travail.. Ce 5 à 7 sera animé par un camarades de l’inspection du travail.

Besançon : Nouvelle réunion des ouvrières et ouvriers du nettoyage

Après une première réunion des salariés du nettoyage le 23 février, l’UL CGT de Besançon organise, avec des militantes et militants CGT du secteur, une nouvelle réunion ouverte à toutes les ouvrières et à tous les ouvriers du nettoyage le jeudi 26 mars à 14 heures, dans les locaux de l’UL CGT, 4 B rue Léonard de Vinci à Besançon (Planoise).

nettoyage

Voir le tract d’appel :
– En français : Ouvrières et ouvriers du nettoyage2
– En arabe : nettoyage_arabe2
– En serbo-croate : Ouvrières et ouvriers-srbski2

La lutte à la SNIM de Zouerate

Alors que les travailleurs du site de Nouadhibou sont entrés en grève illimitée, les ouvriers de la SNIM ont une fois encore manifesté le 3 mars dans les rues de Zouerate. Le même jour, plusieurs centaines de femmes ont manifesté contre la fermeture de tous les services sociaux aux familles des mineurs en grève.

Snim33Snim330 Lire la suite