Manifestation des ouvriers de la chimie à Jérusalem

Dimanche 1er mars, 2500 travailleurs des entreprises chimiques du sud d’Israël ont manifesté devant la résidence du Premier ministre Benjamin Netanyahu contre les menaces de licenciements.

En effet, alors que le sud du pays est particulièrement touché par le chômage et les fermetures d’usine, le consortium Israel Corporation menace de mettre en place un plan de licenciements. L’Histadrout a déposé un préavis de grève générale qui prendra effet dans quinze jours dans toutes les industries situées au Sud d’Ashdod.

Publicités

Une réponse à “Manifestation des ouvriers de la chimie à Jérusalem

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s