Archives quotidiennes : 02/03/2015

Recul des droits humains à Nauru

La Dépêche de Tahiti, 2 mars 2015 :

La situation des droits de l’homme à Nauru sera examinée par les Nations unies en novembre prochain. Et si le pays veut faire bonne figure, il faut que le gouvernement revienne sur ses dernières prises de position, préviennent des militants des droits de l’homme.

Daniel Webb, du Human Rights Law Centre, une organisation australienne de défense des droits de l’homme, pointe du doigt la politique menée depuis plus d’un an à Nauru : « Des employés de l’ONU et d’ONG telles que Amnesty International n’ont pas été autorisés à se rendre dans le pays. Le gouvernement a aussi augmenté de 3 900% les frais de dossier pour les visas accordés aux journalistes, ce qui exclut de fait les journalistes étrangers de Nauru. Et en l’espace de quelques jours, tous les magistrats ont été limogés. Tout cela fait qu’il n’y a plus de contrepoids au pouvoir exécutif, alors que c’est essentiel dans toute démocratie. »

Lire la suite

Valdahon, Maîche, Morteau… 8e de jour de grève des facteurs

L’Est Républicain, 2 mars 2015 :

Réclamant des négociations contre l’organisation du travail « qui (nous) impose 160 jours de « sécabilité », dégrade leurs conditions de travail et la Qualité de Service… », les grévistes engagées dans ce bras de fer depuis huit jours maintenant soit selon le syndicat Sud « plus de 50 % de l’effectif distribution de ces établissements » ont souhaité hier matin dès 8 h, être reçus à nouveau par la directrice des sites courrier de Valdahon, Pierrefontaine, Maîche et Morteau.

Rassemblement ce jour à 9 h à Besançon

Une rencontre leur a été proposée mais à 14 h. Proposition qui a été refusée par les grévistes « compte tenu de l’attitude peu engageante de la Directrice, qui ne semble que vouloir jouer la montre… » D’autant « que la Direction Régionale Courrier, d’où viennent pourtant les ordres, n’a pas non plus souhaité entamer le dialogue. »

Lire la suite

Tours : La CGT tient le piquet de grève à l’entreprise de construction Pieux Ouest

La Nouvelle République, 2 mars 2015 :

Onze salariés de l’entreprise de construction Pieux Ouest, à Notre-Dame-d’Oé, sont en grève depuis vendredi. Outre des revendications salariales, la CGT dénonce des « pressions » contre la section syndicale.

Brasero et drapeaux rouge et jaune. Onze salariés, rejoints par des renforts de la CGT construction 37, ont installé leur piquet de grève devant le siège de l’entreprise de construction Pieux Ouest, à Notre-Dame-d’Oé, ce lundi matin. « Nous tentons de négocier depuis quatre ans pour une augmentation des frais de « grands déplacements » », explique Najim Behjaoui, délégué CGT. Les chefs d’équipe et conducteurs de travaux de cette PME qui intervient dans le secteur des fondations se déplacent sur des chantiers en région parisienne et en province. Face à une direction qui affirmait ce matin avoir été « toujours ouverte à la négociation » – l’entreprise familiale n’a connue aucune grève depuis sa création 40 ans plus tôt – les représentants de la CGT dénoncent aussi des « pressions » contre les représentants de la section syndicale, née au début de l’été dernier, qui auraient précipité la grève.

Lire la suite

Fin de la grève illimitée à La Poste en Basse-Normandie

Normandie Actu, 2 mars 2015 :

Le lundi 2 mars 2015, la fin de la grève (illimitée) à La Poste, qui avait été entamée le 24 février 2015, dans l’ensemble de la Basse-Normandie, a été votée. Explications.

Le jeudi 26 février 2015, ne restaient plus que quelques bastions de grévistes à La Poste en Basse-Normandie, notamment à Caen et à Colombelles (Calvados). Après un mouvement de grève historique dans l’ensemble de la Basse-Normandie, le mardi 24 février 2015 (réunissant un millier de salariés dans les rues selon les syndicats), certains salariés, notamment à Caen et Colombelles, poursuivaient la grève. Le lundi 2 mars 2015, le mouvement s’est finalement achevé dans la matinée.

Lire la suite

Roubaix: les salariés de Com’Plus réclament la revalorisation de leur salaire

La Voix du Nord, 2 mars 2015 :

Ce lundi, des employés de Com’Plus (relation client) ont manifesté. Ils réclament une revalorisation de leur salaire.

Ils n’ont pour la plupart pas l’habitude de manifester. Sont plutôt du genre discrets et vont rarement jusqu’au conflit. Mais pour une fois, ces salariés de Com’Plus, entreprise spécialisée dans la relation client, ont décidé de rejoindre le mouvement de grève lancé par la CGT et Sud. Tous sont écœurés par le manque de considération de leur hiérarchie.

Lire la suite

Riom : nouvelle grève à la Seita

France 3 Auvergne, 2 mars 2015 :

Un mouvement de grève est en cours au sein de la Seita, à Riom. A l’appel de la CGT, des salariés bloquent des camions de livraison et d’approvisionnement du site qui produit des cigarettes. Au coeur du conflit : les salaires.

Dans le cadre des négociations annuelles obligatoires, les salariés d’Altadis à Riom réclament une augmentation de 150 euros par mois. La direction, elle, leur en propose une de 0,5%, soit 15 euros. Alors qu’une dernière réunion doit avoir lieu lundi après-midi au siège social à Paris dans le cadre de ces négociations annuelles obligatoires, une grève est en cours à Riom à l’appel de la CGT.

Lire la suite

Dijoux fruits et légumes : les salariées plus que jamais mobilisées

IP Réunion, 2 mars 2015 :

Ce lundi 2 mars 2015, les salariées de la SARL Dijoux Fruits et légumes (DFL) du marché 24h/24 de Saint-Pierre ont entamé leur onzième jour de grève. Elles dénoncent toujours la non application du protocole d’accord signé suite au premier conflit et prévoient l’organisation d’un rassemblement ce dimanche 8 mars.

« La détermination des filles de DFL est intacte, la grève continue », indique ce lundi le syndicat Union régionale 974, aux côtés des salariées depuis le début du conflit.

Lire la suite