Archives quotidiennes : 27/02/2015

Caen : Toujours mobilisés, les facteurs près de la préfecture

Ouest France, 27 février 2015 :

Une cinquantaine de facteurs se sont rendus devant la préfecture de Caen (Calvados), ce vendredi 27 février 2015, vers 10 h. Toujours en débat : la pause du midi.

Tous les facteurs du Calvados n’ont pas repris le travail, ce vendredi. Mobilisés contre l’instauration d’une pause méridienne (coupure déjeuner non rémunérée), ils ont reconduit leur grève ce matin au bureau de Colombelles (qui dessert aussi Mondeville, Ranville…) et au bureau de Caen (qui dessert aussi Hérouville-Saint-Clair, Ifs, Carpiquet, Verson…).

Lire la suite

La SNCF pourrait supprimer 9000 emplois d’ici 2020

Nord Eclair, 27 janvier 2015 :

Les suppressions de postes à la SNCF vont continuer à un rythme soutenu, a affirmé jeudi une expertise remise au Comité central d’entreprise (CCE), selon laquelle près de 9.000 emplois nets pourraient disparaître d’ici à 2020.

Cette étude, dont les grandes lignes ont été présentées à la presse, avait été sollicitée par l’ensemble des syndicats à l’automne afin d’aider le CCE à mesurer les conséquences de la réforme ferroviaire votée l’été dernier. Le CCE sera consulté le 10 mars sur la mise en oeuvre au sein du groupe, qui regroupe désormais les 149 000 salariés de la SNCF et les 1 500 employés de Réseau Ferré de France (RFF).

Lire la suite

Corsair : les grévistes manifestent devant le siège

L’Info.re, 27 février 2015 :

Environ une centaine d’employés Corsair ont tenu une manifestation ce vendredi pour solliciter des garanties sur l’emploi avant le rachat de la compagnie par le groupe Dubreuil.

Selon les syndicats, plus d’une centaine d’employés de Corsair ont manifesté ce vendredi, devant le siège de la compagnie. Et pour cause : ils réclamaient des garanties sur l’emploi avant que la compagnie ne soit rachetée par le groupe Dubreuil. Aucun impact sur le trafic n’a été relevé pour ce premier jour de grève. Le départ des cinq vols prévus vendredi au départ d’Orly a été respecté par la compagnie ayant affrété des avions et du personnel externes.

Lire la suite

« Les Rives » : les salariés licenciés occupent le site

La Dépêche, 27 février 2015 :

L’entreprise de conditionnement et d’emballage de fruits «Les Rives», propriété du groupe belge Ringoot, a décidé de licencier 9 des 13 salariés que compte le site de Montauban. Le motif est économique. «La société traite les pommes, les prunes et les melons. Et la direction a annoncé que la pomme était déficitaire. Or, c’est cette activité qui fait tourner l’entreprise en hiver et qui justifie donc des postes toute l’année. Ainsi, pour eux, s’ils arrêtent la pomme, il faut licencier car ils n’auront besoin que d’emplois saisonniers», analyse Jean-Luc Pastre, secrétaire de l’Union locale de la CGT à Montauban. Une situation délicate sur laquelle la direction n’a pas souhaité s’exprimer.

«Je n’ai rien vu venir…»

Hier, jour de convocation pour les entretiens préalables au licenciement, les salariés ont décidé de se mettre en grève.

Lire la suite