Maroc : Les femmes se mobilisent contre Benkirane

Actu Maroc :

Le premier ministre, Abdelilah Benkirane a tout intérêt à se faire discret d’içi le 8 mars, journée de la femme, car cette date, il souhaitera vivement l’oublier.

En effet, toutes les organisations féministes du pays, se préparent activement à une marche historique,qu’elle voudrait aussi importante sinon plus que celle qui avait précédé l’adoption du nouveau code de la famille il y a plus de 10 ans. Pour cela, elle ont placé le plafond très haut pour réunir un million de participantes invitées à répéter un seul mot d’ordre: « Benkirane Dégage », afin de lui faire ravaler tous ses écarts de langage à l’égard des femmes depuis son arrivée à la tête du gouvernement. Plus encore, elles lui reprochent d’avoir retarder toutes les mesures en faveur de la femme inscrites dans la constitution et d’avoir été le premier ministre le plus hostile à leur cause de tous ceux qui l’ont précédé à cette fonction.

Il faut dire que le leader islamiste a multiplié les maladresses en ce sens, tantôt les comparant à des lustres dans les maisons, tantôt les incitant à quitter leurs emplois pour se consacrer à leurs familles et libérer des postes. Une marche a déjà eu lieu il y a quelques mois devant le parlement pour dénoncer cet état de fait et mettre le premier ministre devant ses responsabilités, mais sans résultat. Et si cette situation perdure, les associations de femmes n’excluent pas de le dénoncer devant des organismes internationaux et d’appeler à boycotter son parti lors des prochaines élections.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s