Mauritanie: trois prisonniers politiques en grève de la faim

ALAKHBAR, 23 février 2015 :

En Mauritanie, trois détenus militants des droits de l’homme, dont l’opposant et anti-esclavagiste Biram Dah Abeid, ont entamé une grève de la faim depuis ce lundi.

Dans un communiqué reçu à Alakhbar les trois qui séjournent à la prison d’Aleg dans le sud du pays ont dénoncé de « mauvais traitements et abus » qu’ils subiraient.

Il s’agit de « conditions sordides dans lesquelles ils se trouvent, qui ne sont pas en conformité avec leurs statuts de militants chevronnés des droits de l’homme et dirigeants couronnés par les plus grandes organisations internationales des droits de l’homme», a expliqué dans le même communiqué l’association IRA que dirige Biram.

Cette grève de la faim fait suite à la menace des trois détenus de sacrifier leur propre vie si l’on n’arrête pas la « violation » de leurs « droits légitimes ».

Biram et compagnie avait expliqué dans une lettre ouverte ce qu’ils appellent « droits légitimes »: « la réintégration de notre juridiction d’origine à savoir Nouakchott-Rosso, le rétablissement de nos droits à la visite de nos proches et a programmation des procès de nos frères injustement et abusivement détenus au sein des prisons de Nouakchott. »

Birma est co-détenus ont été condamndé depuis le 15 janvier à 2 ans de prison suite à l’organisation d’une caravane contre l' »esclavage foncier ».

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s