Accrochages à Zagreb entre manifestants et « Šatoraši »

Le Courrier des Balkans, 22 février 2015 :

Plusieurs centaines de manifestants ont défilé samedi après-midi derrière une bannière « Stop à la terreur des Šatoraši ». Les Šatoraši, ce sont les invalides et vétérans de la « guerre patriotique », proches du HDZ et de l’extrême-droite, qui occupent depuis quatre mois un chapiteau, šator en serbo-croate, dans le centre de Zagreb et réclament la démission du ministre des Anciens combattants, Predrag Matić, ainsi qu’une extension des droits dont ils bénéficient.

La police antiémeute a formé un cordon entre les manifestants et les quelque 700 vétérans en uniforme. Plus tôt, le mouvement Occupy Croatia avait lancé via Facebook un appel à manifester « contre l’extrême-droite, à savoir une petite fraction de vétérans qui tient par la peur les politiques et les institutions ».

« Pourquoi n’écoutez-vous pas [l’ex-général acquitté en 2012 par le TPIY] Gotovina quand il vous dit que la guerre est finie et qu’il faut se tourner vers l’avenir ? », ont lancé des manifestants aux vétérans. « Leur but est le retour du nationalisme et des années 1990. Je suis ici pour dire qu’il s’agit d’une manipulation », a déclaré à leur propos un ancien combattant parmi les manifestants, cité par H-Alter.

D’après Index, des provocations et des incidents ont eu lieu de part et d’autre. Des vétérans ont insulté les manifestants de « tchetniks », de « bétail yougoslave » ou de « satanistes ».

Quatre personnes ont été arrêtées. La manifestation a pris fin peu après 16 heures.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s