Débrayage pour les salaires à FCI Besançon

L’Est Républicain, 18 février 2015 :

Ils avaient obtenu 2 % de hausse salariale en 2014 (après une année sans, donc 0 %, en 2013). Ils : les 274 salariés en CDI (contrats à durée indéterminée) de l’usine FCI du parc Lafayette, à Besançon. Spécialisée dans la fabrication de systèmes de connexion pour l’électronique. Utilisés notamment dans l’industrie automobile.

L’intersyndicale CFDT, CGT et FO espérait obtenir une augmentation équivalente, donc 2 %, en 2015, au titre des NAO (Négociations annuelles obligatoires). Mais la direction refuse d’aller au-delà de 1,1 %. D’où un court débrayage (une heure) observé ce mercredi dans un atelier.

« L’activité est soutenue. On a de la visibilité au moins jusqu’en juin prochain, avec des samedis et dimanches travaillés », relève François Morel, délégué syndical CFDT. « D’ailleurs, pour pouvoir répondre aux commandes, l’entreprise a recruté 48 intérimaires, progressivement, depuis août dernier. »

Une réunion sur la NAO est prévue ce jeudi matin. Ainsi… qu’un nouveau débrayage.

Les revendications portent aussi sur la pénibilité. Pour les syndicats, des dispositions adoptées il y a 2 ans (pour améliorer les conditions de travail) tardent à entrer en vigueur.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s