Archives quotidiennes : 18/02/2015

PSA : Résultats financiers 2014, Arrêt du blocage de nos salaires !

Tract de la CGT PSA Mulhouse, 18 février 2015 :

psamulhous

Télécharger en PDF : Résultats financiers 2014

Résultats financiers qui explosent chez PSA

Communiqué de la CGT PSA, 18 février 2015 :

Résultats financiers qui explosent :
La direction n’a plus aucune raison de poursuivre le blocage des salaires instauré depuis 2013 !

psa4

Les résultats explosent. La direction n’arrive plus à cacher que l’entreprise fait des bénéfices, gagne de l’argent et a des milliards en caisse.

Le ton triomphaliste des communiqués de la direction ne peut faire oublier que tout cet argent gagné l’a été sur le dos des salariés : derrière les expressions « plan Back in the race fédérateur » et « réduction des coûts fixes », il y a des milliers d’emplois supprimés, et aujourd’hui des salariés obligés à travailler gratuitement les samedis, avec des primes supprimées et des congés payés attaqués.

Lire la suite

Routiers : nouvel appel à la mobilisation à partir du 15 mars

Boursier.com, 18 février 2015 :

Faute d’accord trouvé avec le patronat sur les négociations salariales, plusieurs syndicats de transporteurs routiers (CGT, FO, CFTC, CFE/CGC, CFDT) ont annoncé leur intention d’organiser de nouvelles opérations de mobilisation. A compter du dimanche 15 mars 2015, 22 heures, des actions de blocage et de grève seront à prévoir, et ce, pour une durée indéterminée.

Echec des négociations

Parallèlement, « les organisations syndicales ont décidé d’interpeller la ministre de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie, Ségolène Royal afin de contraindre les organisations patronales à un accord sur les salaires », écrivent-elles dans un communiqué.

Lire la suite

Usine Lindt à Oloron : trois cents grévistes de plus en plus unis

La République des Pyrénées, 18 février 2015 :

Les jours se suivent et se ressemblent chez Lindt à Oloron, où près de 300 salariés sur 527 sont en grève depuis mercredi. Faute d’accord entre la direction et les représentants du personnel, le mouvement a été reconduit pour une journée supplémentaire ce mercredi.

Bien décidés à ne rien lâcher, ceux qui ont cessé le travail depuis mercredi dernier sont apparus extrêmement unis mardi. Et de plus en plus démonstratifs à l’intérieur comme en dehors du site. Pétards, corne de brume, chansons… Tout l’attirail du parfait manifestant – banderoles et drapeaux en moins – était en effet de sortie pour ce cinquième jour de grève. Et certains cadres ont été copieusement hués lors de leurs rares apparitions dans la cour.

Lire la suite

Burkina Faso : Les travailleurs mobilisés à Bobo-Dioulasso

Burkina 24, 18 février 2015 :

Les 48 heures de grève décrétée par l’Unité d’Action Syndicale (UAS) a eu de l’écho à Bobo-Dioulasso.

Les populations ont répondu massivement à l’appel de l’Unité d’Action Syndicale de la ville de Bobo-Dioulasso, qui s’inscrit dans le cadre des 48 heures décrétées à compter du mardi 17 février 2015.

Lire la suite

Avec les ouvriers de Goodyear contre la répression !

Communiqué de l‘Initiative Communiste-Ouvrière :

Ce mardi 17 février 2015, dix ouvriers licenciés de Goodyear ont été placés en garde à vue pour « violence et séquestration ». Relâchés en fin de journée, ces travailleurs sont poursuivis pour avoir, dans le cadre de la lutte contre les licenciements, séquestré le DRH et le directeur de la production.

Good13

Une fois encore, cet exemple montre que dans leur acharnement contre les ouvriers en lutte, les patrons n’ont pas de parole. A la fin de la lutte, les ouvriers de Goodyear avaient en effet obtenu de la direction non seulement par exemple des indemnités de licenciement multipliées par trois pour les ouvriers qui ont plus de 10 ans d’ancienneté, mais aussi le retrait des plaintes de Goodyear à l’encontre des travailleurs en lutte. Par un tour de passe-passe, la direction de Goodyear a certes retiré ses plainte en tant que personne morale mais pas celles déposées au nom des deux directeurs séquestrés !

Lire la suite

Grève des agents de restauration dans les TGV et Intercités le 19 février

Déplacements Pro, 18 février 2015 :

« Pas un commercial à bord », c’est le slogan de l’intersyndicale CGT, CFDT, FO et Sud Rail qui réclame une remise à plat des conditions de travail liées au déploiement du groupe de restauration Newrest dans les TGV et Intercités. Les syndicats évoquent des matériels de restauration défectueux, des départs de salariés sans remplacement, un plan de congés et une ambiance « disciplinaire ». Le mouvement de grève « débute » le jeudi 19 février.

Newrest