Archives quotidiennes : 17/02/2015

Tunisie : Grève dans les collèges et lycées

Tunisie Numérique, 17 février 2015 :

Les enseignants du secondaire entament, mardi 17 février, une grève générale qui se prolongera jusqu’au mercredi 18 février. Intervenant sur fond de l’échec des négociations initiées avec le ministère de l’Education, cette grève sera observée sur l’ensemble du territoire tunisien.

Les négociations semblaient dans l’impasse, hier, à l’issue d’une nouvelle réunion entre le syndicat et l’autorité de tutelle. Entre le moratoire demandé par le ministère sur les revendications exprimées par le syndicat et l’intransigeance de ce dernier, un nouvelle passe d’armes est à craindre. Les négociations piétinent sur les augmentations salariales.

Lire la suite

Publicités

Usine Lindt d’Oloron : production bloquée par la grève

La République des Pyrénées, 17 février 2015 :

« Vous venez pour la grève ? Désolé, je ne peux pas vous parler », esquive un salarié. Difficile d’en savoir plus, lundi matin, quand l’information d’un mouvement social durable au sein de l’usine Lindt a commencé à filtrer. Personne aux abords du site ne veut confirmer ce qui se passe à l’intérieur. « Nous n’avons pas le droit de nous exprimer », précise un autre membre du personnel à l’entrée du parking qui lui est réservé…

Et pourtant, il se déroule bien quelque chose derrière les grandes grilles bleues du site placé sous vidéosurveillance. À l’appel d’une intersyndicale CGT-FO-CGC, l’ensemble des salariés employés sur la chaîne de production, agents de maîtrise compris, a en effet cessé le travail depuis mercredi. « Seuls les intérimaires en mission assurent une très faible production », explique Patrick Aurisset, ancien délégué CGT. « Mais cela ne va pas durer longtemps, les cuves de chocolat sont presque vides. »

Lire la suite

Tioxide : la direction appelle au silence

Nord Littoral, 17 février 2015 :

Vexé par la photo des familles de Tioxide, Jon Huntsman entend négocier personnellement avec les syndicats, à qui il a voulu imposer le silence médiatique.

Tout se déroulait comme prévu. Hier matin, l’intersyndicale Unsa-CGT-CFE CGC a remis à la direction locale une liste de revendications préalables à la reprise du travail chez Tioxide. Une réunion entre les délégués syndicaux et la direction a suivi, mais ses conclusions n’ont pas été celles attendues. En milieu d’après-midi, sur le piquet de grève, les délégués syndicaux Christophe Mille pour l’Unsa, et Philippe Lyoen, pour la CGT, ont fait connaître aux salariés les exigences non pas du groupe Huntsman, mais du fondateur Jon Huntsman senior en personne.

Lire la suite

Calais : la grève à Tioxide contre les licenciements se poursuit

Nord Eclair, 17 février 2015 :

Ce lundi, les négociations entre la direction et les représentants du personnel ont tourné court. Le groupe Huntsman a reproché aux salariés des propos tenus dans la presse, à laquelle il leur a demandé de ne plus s’adresser. Le mouvement de grève se poursuit et risque de se durcir.

Les salariés de Tioxide ont poursuivi ce lundi leur mouvement de grève entamé jeudi. Au cours de la matinée, les responsables de l’intersyndicale (UNSA, CGT, CGC) ont mis la dernière main à un texte de revendications, remis par la suite au directeur du site, Éric Cassisa. Ils ont demandé notamment la possibilité de pouvoir contrôler la sortie des stocks, de ne plus subir ce qu’ils considèrent comme du harcèlement de la part d’une partie de l’encadrement ; le maintien de la totalité des installations dans de bonnes conditions de maintenance et de sécurité ; une prime de redémarrage de 150 € ; le paiement des jours de grève ; l’embauche de renforts pour le redémarrage de l’usine ; la mise en place de plans de formation rapide ; la mise à disposition d’éventuelles offres d’emploi internes au groupe. La satisfaction de ces demandes conditionnait la reprise du travail.

Lire la suite

Les salariés de la Coopération pharmaceutique en grève

Le Parisien, 17 février 2015 :

Aucun médicament n’est sorti de la Cooper, hier à Melun. Les salariés de l’entreprise Coopération pharmaceutique française, plus connue sous le diminutif de Cooper, étaient en grève.

melun

Près de 70 d’entre eux — techniciens, ouvriers, agents de maîtrise ou encore laborantins — sur les 350 que compte la société basée dans la zone d’activités de Bel-Air, ont bloqué la production de médicaments et les expéditions, à l’appel de l’intersyndicale CGT-FO. Par ce mouvement social, ils entendent protester contre une proposition d’augmentation de leurs salaires de 175 € bruts annuels, qu’ils jugent pour la plupart trop faible.

Lire la suite

Infos PSA Sochaux

Le Métallo, bulletin de la CGT du site PSA de Sochaux :

metallopsa

Télécharger en PDF : Metallo 2015 S08