Archives quotidiennes : 17/02/2015

400 lycéens dans les rues de Sarre-Union

dna.fr, 17/02/2015

Quelque 400 lycéens, comme a pu constater un journaliste des DNA, ont marché mardi, de leur propre initiative, dans les rues de Sarre-Union pour témoigner de leur indignation après la profanation du cimetière juif .

(Photo DNA)

(Photo DNA)

Quelque 400 lycéens, comme a pu constater un journaliste des DNA, ont marché mardi, de leur propre initiative, dans les rues de Sarre-Union pour témoigner de leur indignation après la profanation du cimetière juif .

Brandissant des pancartes «Coexist» et «Respect», les jeunes gens sont partis dans le calme de leur établissement, le lycée Georges-Imbert,situé dans le centre-ville, avant d’observer deux minutes de silence, ponctuées d’applaudissements, devant l’ancienne synagogue. Lire la suite

Des salariés licenciés de Goodyear Amiens Nord en garde à vue

Selon les dernières informations les camarades ont été relâchés en fin d’après-midi.

Le Monde, 17 février 2015 :

Le dossier Goodyear Amiens Nord est loin d’être clos. Il a même été relancé, mardi 17 février au matin, par le placement en garde à vue (de 48 heures maximum) au commissariat de police d’Amiens de dix salariés licenciés et représentants CGT du personnel de cette usine, fermée depuis janvier 2014.

Good14

Tous avaient reçu une convocation, à laquelle ils se sont rendus. Le leader de la CGT chez Goodyear, Mickaël Wamen, en fait partie.

Lire la suite

Entre 650 et 1 000 manifestants dans les rues de Rouen

Info Normandie, 17 février 2015 :

A l’appel de la CGT, une manifestation se déroule ce mardi après-midi pour la défense de l’emploi. L’occasion de soutenir les salariés d’UPM qui se battent contre la suppression de 196 emplois.

Ils sont quelque 650 selon le chiffre communiqué par la police (un millier selon les organisateurs) à manifester dans les rues de Rouen ce mardi après-midi, à l’appel de la CGT. Cette manifestation, pour la défense de l’emploi, rassemble des salariés de diverses entreprises de l’agglomération venus soutenir l’action des salariés de la papeterie UPM (ex-Chapelle d’Arblay) dont un projet de la direction prévoit la suppression de 196 emplois.

Lire la suite

Grève des salariés de Valeo à Amiens

France 3 Picardie, 17 février 2015 :

C’est le second jour de grève des salariés de Valeo, sur la zone industrielle nord d’Amiens. Ils réclament une augmentation de salaire dans le carde des négociations annuelles.

Les salariés de l’équipementier automobile Valeo sont en grève à Amiens depuis lundi 16 février. Le principal accès à l’usine est pour l’instant bloqué.

Lire la suite

L’Europe épingle la France sur son accueil des réfugiés

franceinfo.fr, 16 février 2015

Le Conseil de l’Europe a publié ce mardi un rapport accablant sur le respect des droits de l’homme en France et plus précisément sur l’accueil réservé aux demandeurs d’asile.

L'accueil de jour des migrants à Calais © Maxppp

L’accueil de jour des migrants à Calais © Maxppp

D’après le Commissaire aux droits de l’homme du Conseil de l’Europe, la France est coupable « d’insuffisances graves » dans l’accueil des demandeurs d’asile. Une situation qui les oblige à vivre dans des conditions indignes. Le gouvernement doit notamment améliorer les conditions de vie à Calais et protéger les migrants des violences dont ils sont victimes. Lire la suite

Première victoire des routiers contre le dumping social

Communiqué CGT, 17 février 2015 :

Parmi les professions inquiètes et mécontentes du projet de loi Macron, les chauffeurs routiers marchandises ont remporté une première victoire contre le dumping social qui tire les prix, les salaires, les conditions de travail. En effet, le 14 février, le gouvernement a fait adopter dans le cadre du projet de loi adopté hier un amendement visant à faire appliquer la directive détachement aux salariés en situation de cabotage, c’est à dire la possibilité pour un transporteur européen de livrer des marchandises entre deux villes d’un État membre dans lequel il n’est pas établi. Concrètement, dorénavant le salarié étranger effectuant un transport en France devra être sous le régime du salarié détaché. La France imposant l’application des règles sociales françaises pour ce salarié.

Pour la fédération CGT des Transports, c’est en effet après la Belgique et l’Allemagne, « un message politique fort » envoyé à Bruxelles. C’est même « une révolution pour ce secteur qui avait légalisé (en le réglementant) le principe contenu dans la fameuse directive Bolkenstein. Ce sont plus de 20 ans de luttes sociales avec la fédération européenne des transports (ETF) pour une harmonisation sociale européenne vers le haut et contre la mise en concurrence des salariés entre eux qui trouvent un premier débouché positif », se réjouit la fédération CGT.

Lire la suite

Gabon : Les grévistes de la SEEG menacent de corser le mouvement

Gabonactu.com, 17 février 2015 :

Libreville : Le personnel de la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) qui a entamé lundi un mouvement d’humeur pour exiger plus d’avantages pécuniaires et le retrait du nouveau logiciel de gestion de la clientèle menace de durcir le mouvement si la Direction s’amuse à ne pas apporter des réponses concrètes et immédiates à leurs revendications aussi vielles que la durée de la concession (19 ans).

L’entrée principale de la base technique enchaînée puis cadenassée

« C’est le moment de résoudre les problèmes du personnel », a urgé un agent rencontré devant le piqué de grève installé à la base technique de la SEEG au centre ville.

Lire la suite