Archives quotidiennes : 13/02/2015

PSA Mulhouse : La CGT en tête chez les ouvriers

Tract CGT PSA Mulhouse :

Psamulh2

Voir le tract en PDF : Résultats élections version montage 13-02-15

Publicités

La gare de chargement de Tamoil bloquée à Aigle

20 Minutes, 13 février 2015 :

Les syndicats ont décidé de bloquer l’accès à la gare dans la zone industrielle d’Aigle (VD) vendredi de 04h30 à 10h00 pour protester contre les propositions «inacceptables» formulées lors des négociations du plan social.

Vers 05h00, sept camions étaient déjà bloqués, a indiqué à l’ats le secrétaire d’Unia Valais, Blaise Carron. Les voies de chemin de fer ont également été entravées.

Lire la suite

Calais : Les travailleurs de Tioxide en grève contre les licenciement

Nord Littoral, 13 février 2015 :

Certains avaient anticipé le pire le matin même : « J’avais mis ma couverture dans le coffre pour pouvoir passer la nuit sur le site », avouait hier Emmanuel Triplet, délégué du personnel UNSA. Les salariés et représentants syndicaux arrivent sur le site de Tioxide aux environs de 7h30. La réunion du comité d’entreprise exceptionnel démarre un peu avant 8h.

Dès 8h30, la décision des dirigeants du groupe Tioxide est connue : « Huntsman prévoit de réduire sa capacité de production en dioxyde de titane en Europe. Plus de 100 emplois seraient maintenus sur le site de Calais ». Des bâtiments de Tioxide, seul le C, dit bâtiment blanc, sera opérationnel. « Il comprend une décharge calcinateur destinée à accueillir les autres produits du site du groupe pour fabriquer des pigments et des produits. Cela fait cinq postes par équipe pour cinq équipes en rotation. Cela fait 25 personnes, nous sommes loin des cent personnes », informe Philippe Lyoen, délégué syndical CGT de Tioxide.

Lire la suite

Salaires chez Michelin – Blanzy, une provocation

Le Journal de Saône-et-Loire, 13 février 2015 :

La CGT Michelin de Blanzy dénonce une augmentation générale des salaires de 7,70 € net par mois en 2015, tandis que 464 millions d’euros ont été versés aux actionnaires en 2014.

Plus 7,70 € net par mois. Pour les salariés CGT Michelin Blanzy, l’augmentation générale des salaires 2015 pour les agents de production est « une véritable provocation ». Initialement de 0.3 %, la revalorisation a été négociée en décembre par les organisations syndicales CFDT et CFE-CGC, au siège du groupe, pour atteindre 0.6 %. « Quels syndicats, porteurs des voix des salariés, peuvent signer pour une augmentation de 7,70 € net par mois ? », questionnent les cégétistes.

Lire la suite

Areva : les salariés en grève au Tricastin

Le Dauphiné Libéré, 13 février 2015 :

Une partie des 2 500 salariés du site Areva du Tricastin ont observé un arrêt de travail de 59 minutes hier pour exprimer leurs inquiétudes à la veille de l’annonce du plan de redressement du groupe. Le 4 mars prochain, Philippe Varin et Philippe Knoche, les nouveaux patrons du géant du nucléaire, présenteront les résultats financiers d’Areva et un plan stratégique pour trois ans. Les pertes 2014 pourraient s’élever à 3 milliards d’euros et les salariés craignent une cure d’austérité entraînant des suppressions d’emploi et la remise en cause d’acquis sociaux.

Le mouvement social d’hier avait été lancé à l’appel de l’intersyndicale CGT-CFDT-FO-Unsa. Les trois accès du site ont été bloqués à tout véhicule en début de matinée.

Lire la suite

La lutte continue à La Poste de Gourdon

La Dépêche, 13 février 2015 :

Motivés, les facteurs de Gourdon le sont pour leur deuxième semaine de grève. Hier matin encore, les négociations n’ont pas abouti. «Nous sommes toujours au point mort car La Poste ne veut pas s’engager par écrit même sur les deux points où l’on pouvait être d’accord» regrette Virginie Long, secrétaire départementale de la CGT FAPT 46.

Mardi, les facteurs ont été reçus par le secrétaire général du sous-préfet de Gourdon qui a pris des notes pour informer le préfet.

Lire la suite

Trois Mares : Le personnel de la SORENE en grève

IP Réunion, 13 février 2015 :

Le personnel de la Société réunionnaise de négoce (SORENE), située à Trois Mares au Tampon, a déclenché un mouvement de grève ce vendredi 13 février 2015.

Soutenus par le syndicat Union régionale 974, les salariés de la SORENE ont fait part de plusieurs revendications à leur direction : le maintien de la demi-journée de repos du vendredi après-midi, la régularisation de l’indemnité de congés payés avec effet rétroactif sur 3 ans, la reprise de la NAO immédiatement, le respect de la mission du délégué du personnel, l’arrêt des pressions et des attitudes irrespectueuses de la hiérarchie, une prime de vacances selon la convention collective du BTP, la régularisation du coefficient avec effet rétroactif sur 3 ans.