Grève dans deux raffineries de plus aux États-Unis

Associated Press, 8 février 2015 :

Le premier mouvement de grève à l’échelle nationale dans les raffineries de pétrole aux États-Unis depuis 1980 s’étend à deux usines de BP dans le Midwest.

Le Syndicat des Métallos a prévenu BP que les employés dans les raffineries en Ohio et en Indiana seraient en arrêt de travail à partir de samedi soir, joignant un mouvement ayant débuté cette semaine dans neuf autres raffineries.

Un porte-parole de BP a affirmé que l’entreprise prévoyait continuer ses activités avec des travailleurs de remplacement, et qu’elle ne s’attendait pas à un impact significatif sur la production.

Environ 3800 métallurgistes ont amorcé une grève le 1er février dans des raffineries de la Californie au Kentucky, affirmant que les négociations avec Shell Oil étaient rompues. Shell négocie les contrats de travail à l’échelle du pays au nom d’autres sociétés pétrolières.

La porte-parole du syndicat Lynne Hancock a affirmé que les travailleurs réclamaient un meilleur régime sur les soins de santé et des limites à l’utilisation de sous-traitants pour remplacer les syndiqués dans des tâches de maintenance. Elle a indiqué que les salaires ne représentaient pas un enjeu central.

Publicités

3 réponses à “Grève dans deux raffineries de plus aux États-Unis

  1. Pingback: Photos de la grève à la raffinerie BP de Whiting (Indiana) | Solidarité Ouvrière

  2. Pingback: Raffineries américaines : « La sécurité avant les profits  | «Solidarité Ouvrière

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s