Thales : débrayage à la Brelandière

La Nouvelle République, 7 février 2015 :

Châtellerault (Vienne) : Mécontents de la tournure prise par les négociations salariales en cours depuis le mois dernier au sein du groupe, une partie des 300 salariés du site Thales Avionics de la Brelandière, spécialisé dans la fabrication d’outils de navigation pour l’aviation civile et militaire, a débrayé hier matin à l’appel des syndicats de l’entreprise, filtrant l’entrée des véhicules.

«  C’est du jamais vu !  »

Déjà, des salariés avaient fait grève mardi dernier. « Les trois quarts se sont exprimés au cours d’un vote pour une action », souligne Dominique Minereau, de la CGT.

Pourquoi une telle mobilisation ? Selon Dominique Minereau, l’augmentation proposée par la direction, de 1,6 %, est beaucoup plus faible que d’habitude. « C’est du jamais vu ! », affirme-t-elle.

Nouvel appel à la grève mardi

Avec ses camarades, Patrick Juin, de la CFDT, réclame une hausse plus forte. « Les résultats de l’entreprise sont largement supérieurs à ce qu’ils étaient l’an dernier. On a eu 2,4 % l’an dernier. On demande au moins autant. »
Une nouvelle grève est prévue mardi, de même que dans tous les autres sites du groupe, y compris le CSC (*) France, l’autre site châtelleraudais de Thales Avionics.
A. G. (*) Customer support center (centre support clients).

Publicités

Une réponse à “Thales : débrayage à la Brelandière

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s