Tournai: les travailleurs du CPAS débrayent ce vendredi

RTBF, 5 février 2015 :

Le climat est très lourd au sein du personnel du CPAS de Tournai où la liste des noms des personnes licenciées a été dévoilée. Et les critères définis entre autorités et syndicats n’ont pas été respectés.

Le bras de fer se durcit au CPAS de Tournai. Les travailleurs affiliés à la CGSP ont décidé, ce mercredi après-midi, de partir en grève dès vendredi. L’accès aux services du CPAS sera bloqué. Seules les maisons de repos tourneront au service minimum. Les autres syndicats vont suivre le mouvement.

Cette décision fait suite à l’établissement de la liste des personnes licenciées dans le cadre du plan de restructuration du CPAS de Tournai. L’institution, qui emploie environ 600 personnes, compte fermer cinq services et se séparer de 58 travailleurs  : 34 licenciements secs, un travailleur décédé non-remplacé, deux licenciements pour raisons disciplinaires, deux départs volontaires et 19 départs à la retraite non-remplacés.

“Les critères de licenciement n’ont pas été respectés. J’ai reçu des messages de personnes licenciées avec plus de 20 ans de boîte ou en congé maternité, on parle aussi d’une personne en situation de handicap”, glisse Pascal Douliez, secrétaire régional CGSP-Admi. “Nous voulons rencontrer les autorités du CPAS pour faire toute la lumière sur cette liste et ces critères.”

Pascal Douliez déplore aussi les “manœuvres d’intimidation de la direction du CPAS”. “Depuis le début, les syndicats ont dû démentir des rumeurs. Et aujourd’hui, ultime humiliation et provocation du directeur général, ce dernier a voulu interdire la tenue d’une assemblée générale du personnel et il a empêché l’accès à un local de réunion. On a aussi dit qu’il ne fallait pas se rendre à cette AG, nous poussant à la tenir dehors, dans le froid… C’est la première fois que je vois cela de toute ma carrière de syndicaliste.”

Du côté de la CSC-SP, Eric Dehon a eu le même écho de la part de ses affiliés. “C’est-à-dire que les critères n’ont pas été respectés. Si cela s’avère vrai, on se sent floué, trompé, par la direction du CPAS.”

Jacques Libert, délégué SLFP, acquiesce. “Si les critères n’ont pas été respectés, nous avons toutes les raisons de débrayer.”

Certains travailleurs, qui ont voté pour la grève, mais qui ne sont pas concernés par la liste, indiquent qu’ils n’apprécient pas le déroulement des choses et qu’ils veulent aussi débrayer car ils sentent qu’il y aura une autre vague de licenciements dans quelques années. Certains évoquent également le “copinage”, ce qui fait que certains se trouvent sur la liste, et d’autres pas.

Une réponse à “Tournai: les travailleurs du CPAS débrayent ce vendredi

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s