Pour le respect des droits de tous travailleurs sur le chantier de l’ITER

Haute-Provence Infos, 5 février 2015 :

Jeudi 5 février, plusieurs centaines de syndicalistes ont manifesté à l’entrée du chantier. En cause la situation des salariés détachés.

Jeudi 5 février, très tôt dans la matinée, plusieurs centaines de syndicalistes CGT venus de toute la moitié sud de la France ont convergé vers le site du chantier ITER, à Saint-Paul-lez-Durance (Bouches-du-Rhône).

Rassemblés devant l’entrée réservée aux ouvriers du chantier, ils se sont mobilisés toute la matinée pour faire entendre leurs revendications, notamment sur le sujet des salariés détachés. « A ce jour, sont employés plus ou moins un demi-millier de travailleurs pour une grande majorité des salariés détachés sous-traitants de VINCI. Lorsque la montée en charge va intervenir ils seront plusieurs milliers. […] Les salariés dits «détachés» ne sont pas nos ennemis. Ils sont les victimes de ce système qui nous exploite » a évoqué Serge Plechot, secrétaire général de la Fédération Construction CGT. « Les conditions sociales et de vie sont d’un autre temps. On a croisé ce matin des Tchèques, des Polonais, des Portugais… dans le cadre de leur emploi, les conventions françaises ne sont pas respectées. […] Sur d’autres chantiers du même genre, nous avons eu la preuve que des salariés détachés travaillaient 60h par semaine, pour 2€50 de l’heure ».

Sous forte escorte de la gendarmerie, positionnée à plusieurs endroits depuis la sortie d’autoroute de Cadarache jusqu’au lieu de la manifestation non loin du siège ITER, les syndicalistes sont restés sur place jusqu’en début d’après-midi, montant notamment de façon symbolique une antenne CGT à l’entrée du site. « On veut que la CGT et les syndicats dans leur ensemble puissent avoir accès au site, et que les conventions françaises du travail soient appliquées » a conclu Serge Plechot.

A noter qu’une manifestation similaire était menée en parallèle à Dunkerque (Nord) sur le chantier du terminal méthanier.

Publicités

Une réponse à “Pour le respect des droits de tous travailleurs sur le chantier de l’ITER

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s