Cameroun : Manifestation contre Boko Haram

Plusieurs centaines de personnes ont manifesté, hier dans la ville portuaire camerounaise de Douala, pour dénoncer les agissements des islamistes nigérians de Boko Haram qui multiplient les raids meurtriers dans le nord du Cameroun, a  rapporté l’AFP. Les manifestants entendaient également apporter leur soutien aux forces de sécurité engagées contre les islamistes.

des villages complètement détruits par Boko Haram

des villages complètement détruits par Boko Haram

Les manifestants portaient des banderoles sur lesquelles on pouvait lire:  » je suis africain, je suis camerounais, je suis Kolofata ».

«Une marche citoyenne, cela concerne tout le monde pas seulement la population camerounaise, cela concerne le monde entier avec le problème du terrorisme qui est un problème social, politique et économique», a expliqué à l’AFP l’un des manifestants, Moïse Taken Enan: «donc nous avons décidé de marcher pour soutenir notre pays et le monde entier contre le terrorisme».

Le 21 janvier, une première manifestation similaire, qui a rassemblé quelques dizaines de personnes, a eu lieu à Yaoundé. Depuis des mois, Boko Haram multiplie des attaques contre des cibles civiles et militaires dans l’extrême-nord du Cameroun. Une quarantaine de militaires camerounais ont déjà perdu la vie dans cette région. L’armée affirme, elle, avoir tué plusieurs centaines d’islamistes depuis le début du conflit. Le Tchad a envoyé, à la mi-janvier, un important contingent au Cameroun pour soutenir l’armée camerounaise.

L’aviation tchadienne a bombardé, samedi, les positions des islamistes à la frontière du Cameroun et du Nigeria. L’Union africaine (UA), lors de son 24e sommet tenu vendredi et samedi à Addis-Abeba, a appelé à la formation d’une force régionale de 7500 hommes pour contrer l’expansion des islamistes. Une réunion d’experts militaires africains pourrait avoir lieu du 5 au 7 février à Yaoundé, au Cameroun, pour discuter des modalités de cette force. L’UA envisage aussi de demander à l’ONU la création d’un fonds pour la financer.

Le Nigeria, le Cameroun, le Niger, le Tchad et le Bénin ont déjà convenu, fin 2014, d’établir une force de 3000 hommes pour lutter contre Boko Haram. Mais en raison de divergences entre Abuja et ses voisins, cette force n’est toujours pas opérationnelle. Au Nigeria, l’insurrection de Boko Haram et sa répression par l’armée nigériane ont fait plus de 13   000 morts et 1,5 million de déplacés depuis son début en 2009.

http://www.elwatan.com/international/cameroun-manifestation-contre-boko-haram-02-02-2015-286507_112.php

Publicités

Une réponse à “Cameroun : Manifestation contre Boko Haram

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s