Six-Fours : Non à l’expulsion de Saïd Arriek !

Var Matin, 29 janvier 2015 :

Un jeune Tunisien en situation irrégulière a été arrêté lundi devant le lycée de La Coudoulière, à Six-Fours, où il est scolarisé. Détenu à Nîmes, il risque l’expulsion.

Le sort de Saïd Arriek, jeune Tunisien en situation irrégulière, interpellé par la police nationale lundi, devant le lycée professionnel de La Coudoulière à Six-Fours où il est scolarisé, sera scellé aujourd’hui. Le juge des libertés et de la détention devrait statuer sur son avenir ce matin à 8 h 30. Quelle que soit la décision de la justice, la mobilisation s’est immédiatement mise en place autour du cas de cet élève en formation professionnelle, âgé de 19 ans, arrêté lors d’un simple contrôle d’identité, et que la préfecture du Var a décidé de placer en rétention ce soir-là à 19 h 10. Vers 21 heures, il était transféré au centre de rétention de Nîmes avec ses affaires de cours pour tout bagage.

Sit-in lycéen ce jeudi matin à 10 heures

Le 23 juillet 2014, la préfecture du Var lui avait notifié une ordonnance de quitter le territoire français (OQTF) qu’il avait contestée devant le tribunal administratif. Celui-ci avait rejeté son recours. Saïd Arriek avait alors fait une demande d’aide juridictionnelle afin de pouvoir interjeter l’appel devant la cour administrative d’appel. Cette demande est toujours actuellement à l’étude. Mais la procédure n’est pas suspensive…

Son arrestation a suscité un vif émoi au sein du lycée professionnel de La Coudoulière devant lequel, ce matin, la communauté éducative et les élèves prendront part à un sit-in, à 10 heures, au moment de la récréation.

Mercredi après-midi, une manifestation a été organisée devant la préfecture de Toulon où une trentaine de personnes, parmi lesquelles des professeurs et élèves du lycée, des syndicats d’enseignants, de parents d’élèves, des représentants de la Ligue des droits de l’homme et de réseau éducation sans frontières (RESF) ont apporté leur soutien au jeune Tunisien et à son père, Kamel Arriek.

« Mon fils s’est fait enlever. Je souhaite qu’on le libère et que sa situation soit régularisée pour qu’il puisse reprendre et terminer ses études », a déclaré ce dernier, très ému.

La préfecture se déclare incompétente

« La pétition que nous avons lancée lundi, demandant au préfet de suspendre l’OQTF, a déjà recueilli plus de 240 signatures », ont observé Matthieu Blondy, professeur de mathématiques, et Noura El Hamrouni, enseignante de français et d’histoire-géographie au lycée de La Coudoulière. Tous deux, rejoints par Anabelle Laurent, professeur de français et d’histoire-géographie – dont Saïd suivait les cours -, Xavier Hardy délégué de RESF et une élève, représentante d’une classe de CAP sous le choc, ont été reçus par Emmanuel Dupuis, directeur de cabinet du préfet du Var. « L’affaire est entre les mains de la justice », a répondu en substance le représentant de l’État, se déclarant incompétent.

Saïd Arriek est arrivé en France en 2012. À l’époque, quittant sa mère et sa sœur restées en Tunisie, il a rejoint à Toulon son père, diabétique et vivant du RSA, pour l’aider dans ses démarches médicales, administratives et les tâches ménagères. Mineur, il était âgé de 17 ans. Il a obtenu son brevet au terme d’une année passé au collège Django-Reinhardt à Toulon et a intégré le lycée de La Coudoulière en 2013. Il y suivait une formation de CAP agent polyvalent de restauration.

« C’est un élève irréprochable, assidu, travailleur, volontaire et sérieux qui a été encouragé par le conseil de classe, témoigne sa professeur Anabelle Laurent. Il doit passer son CAP dans cinq mois ». « Il doit revenir en classe ! », renchérit Angélina, une amie proche. Après son interpellation, lors d’une communication téléphonique avec son père, Saïd, très angoissé, lui a fait part de sa peur d’être renvoyé en Tunisie et s’est préoccupé de sa réputation au lycée de La Coudoulière. Un établissement où la mobilisation ne faiblit pas.

Une réponse à “Six-Fours : Non à l’expulsion de Saïd Arriek !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s