Grèves dans la métallurgie en Allemagne

Le Figaro, 29 janvier 2015 :

Plusieurs milliers de salariés allemands de l’industrie, principalement de l’automobile, étaient en grève jeudi matin, alors que des négociations salariales dans le secteur géant de la métallurgie patinent.

Rien qu’en Rhénanie-du-Nord-Westphalie, région industrielle de l’ouest du pays, 3.000 salariés dans 15 entreprises se sont mis pendant la nuit en grève dite d’avertissement – débrayages de quelques heures, étape préalable à des grèves dures illimitées -, a indiqué la section régionale du syndicat IG Metall. Deux usines de Ford à Cologne ont par exemple été touchées pendant une heure dans la nuit, ou encore un site de l’équipementier Gestamp à Bielefeld.

Dans d’autres régions aussi des grèves étaient en cours ou prévues pour la matinée, ainsi sur plusieurs sites du groupe Daimler dans son fief du sud-ouest et à Berlin, chez Valeo à Ludwigsburg (sud) ou encore, dans la même région, chez Bosch à Offenbourg. L’usine Airbus de Hambourg (nord) devait également être concernée de 09H00 à 12H00, selon IG Metall.

Le syndicat réclame 5,5% de salaire en plus pour les quelque 4 millions de salariés concernés, dans un secteur qui va de l’automobile à l’électroménager en passant par l’électronique et les machines-outils. Le patronat a mis sur la table des hausses de salaires de 2,2%.

2 réponses à “Grèves dans la métallurgie en Allemagne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s