Archives quotidiennes : 28/01/2015

Communiqué de la CGT Energie suite à l’action à Audincourt

Communiqué de la CGT Mines Energie d’Alsace-Franche-Comté suite à l’action du 28 janvier à Audincourt qui a coupé l’électricité à Valls :

La Fédération Nationale Mines Energie CGT et ses syndicats présents au rassemblement à Audincourt, soutiennent la coupure d’électricité réalisée par les électriciens et gaziers lors du meeting.

Cette action vise à rappeler que cette loi de transition énergétique est une bonne idée, mais avec de très mauvaises solutions !

Lire la suite

Publicités

Grève jeudi dans la fonction publique à Genève

RTS, 28 janvier 2015 :

Le bras de fer entre le gouvernement genevois et les syndicats se poursuit à Genève. Après l’échec de discussions mercredi, la grève des fonctionnaires est maintenue ce jeudi

Les syndicats de la fonction publique genevoise et le Conseil d’Etat genevois ne sont pas parvenus à rapprocher leur point de vue lors d’une séance de discussions mercredi.

Lire la suite

Zouerate : La colère des mineurs de la SNIM

Points Chauds Online, 28 janvier 2015 :

Les employés de la SNIM ont tenu, hier soir, un rassemblement, devant le local des délégués.Au cours de ce rassemblement qualifié de « défi » par les organisateurs, les délégués du personnel ont tour à tour rappelé les péripéties de leur mouvement « nous avons adressé des correspondances depuis 6 mois aux autorités de la SNIM, mais toujours sans réponse favorable, nous mettons l’entreprise devant sa responsabilité face à cette situation et de tout ce qui pourrait advenir », avertit KENEMé Demba, délégué CGTM.

Les intervenants ont dénoncé les manœuvres de harcèlement, d’intimidation, de tribalisme, de régionalisme de toutes sortes à l’égard des travailleurs.

Lire la suite

Les routiers bloquent la raffinerie de Grandpuits

Le Parisien, 28 janvier 2015 :

Une quinzaine de camions ont bloqué ce mercredi la raffinerie Total de Grandpuits (Seine-et-Marne), seule raffinerie d’Ile-de-France, à la veille de la reprise des négociations entre routiers et patronat.

routiers

Une soixantaine de routiers en tout, dont certains se sont déplacés avec leurs voitures personnelles, ont participé à ce blocage. «Dans cette profession, on n’a jamais pu négocier à froid», déplore Dominique Cornil, routier depuis 1971 et permanent CGT depuis 18 ans. La CGT a été rejointe mardi dans ce conflit par la CFDT.

Audincourt : la CGT coupe le courant du meeting de Manuel Valls

Le Figaro, 28 janvier 2015 :

Le premier ministre était venu soutenir le candidat PS, confronté dimanche à une législative partielle pour reprendre le siège de Pierre Moscovici, nommé commissaire européen à Bruxelles. Mais la CGT a retardé l’événement de 45 minutes.

Pour les socialistes, c’était le meeting de la dernière chance. En effet, le 1er février prochain se tient une législative partielle à risque dans la 4e circonscription du Doubs. Le fauteuil de député de Pierre Moscovici sera remis en jeu, et les intentions de vote sont inquiétantes pour le PS qui pourrait être éliminé dès le premier tour au profit d’un duel FN – UMP. Porté par les sondages, Manuel Valls s’est rendu ce mardi soir à Audincourt pour un meeting de soutien au candidat socialiste Frédéric Barbier, et tenter de renverser la vapeur. Mais c’était sans compter la CGT.

Lire la suite

Mauritanie : La société SNIM paralysée par une grève partielle

ALAKHBAR, 28 janvier 2015 :

La grève partielle des employés de la SNIM aurait paralysé l’activité de la la Société Nationale Industrielle et Minière quatre heures durant.

« La grève a paralysé presqu’à 100% l’activité de la société durant quatre heures de temps», a confié à Alakhbar un responsable syndical.

Lire la suite

La galère des coiffeuses rebelles du quartier de Château d’Eau (Paris)

Street Press, 28 janvier 2015 :

Des menaces de mort ? Voilà ce que subissent les délégués CGT, engagés aux côtés des coiffeuses grévistes de Château d’Eau (Paris). Dans ce quartier africain, la tension reste vive depuis que ces sans-papiers rebelles ont monté des piquets de grève.

Je vais te trouver, te décapiter. » Ces menaces, ce sont celles reçues par Marilyne Poulain, responsable immigration de la CGT Paris. Depuis mai 2014, elle et son équipe soutiennent le mouvement de grève lancé par les travailleurs sans papiers d’un salon de coiffure-manucure, dans le 10e arrondissement. Un mouvement inhabituel, perçu avec aigreur dans le quartier, temple de la coiffure afro.

Lire la suite