Grève à l’usine CF&R de Vigneullles (55)

L’Est Républicain, 27 janvier 2015 :

Les différentes équipes de l’usine productrice de brie se sont mises en grève hier dès 4 heures à l’appel de la CGT.

Quelques palettes brûlent, juste devant l’entrée de l’usine. Un drapeau de la CGT flotte, alors qu’une trentaine d’employés de la CF&R (Compagnie des fromages & RichesMonts) se réchauffent comme ils peuvent sous leur parapluie. L’appel à la grève a été lancé et hier, dès 4 heures, les grévistes de l’équipe du matin se sont rassemblés aux portes de leur usine.

« Nous travaillons en 2/8 pour la fabrication du brie, une autre équipe, celle de nuit, est dédiée au nettoyage. C’est l’époque des NAO (Négociations annuelles obligatoires) et nous n’avons que ce moyen pour négocier nos salaires car la direction reste sourde à nos revendications. Une nouvelle classification, accord de la branche laitière des syndicats patronaux au niveau national FNIL et FNCL remet notamment en cause la grille de salaires actuelle et la méthode des postes qui détermine le salaire. La CGT n’a pas signé cet accord. Nous voulons un accord entreprise sur le résultat final de chaque pesée d’emploi (cotisation de poste), afin de garantir au mieux, le niveau de chaque emploi au sein de CF&R », précise Daniel Huth, élu au CE et au DP et membre de la commission nationale de la classification.

Augmentation des salaires de 4 % revendiquée

Mais ce que veulent avant tout les salariés c’est une augmentation de 4 % des salaires, l’égalité du taux horaire au sein du groupe, la prime d’ancienneté pour les ex-Riches Monts égale à celle des ex de la compagnie des fromages et le doublement de la prime de vacances, qui est actuellement d’environ 400 euros. Daniel Huth poursuit, « Les cartes sont entre les mains de la direction pour mettre fin à ce mouvement qui touche les sites de Vire, Coutances, Ducey pour l’Ouest, Brioude pour le Centre et sur ce site, Vigneulles-lès-Hattonchâtel pour l’Est. En ce moment à lieu, à Puteaux, une réunion de négociation avec les partenaires sociaux. Notre syndicat est majoritaire avec 49,9 % de représentativité de la société CF&R. Ce groupe laitier appartient à 50 % au groupe Bongrain et à 50 % à Sodial. Les tâches sont répétitives et les cadences de plus en plus poussées. En contrepartie nous n’avons rien ».

2 réponses à “Grève à l’usine CF&R de Vigneullles (55)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s