Archives quotidiennes : 25/01/2015

Grève des éboueurs à Marseille

Le Figaro, 25 janvier 2015 :

La grève des éboueurs s’est durcie ce dimanche à Marseille (Bouches-du-Rhône) qui croule sous l’amoncellement des détritus. La situation s’est envenimée avec le blocage par les grévistes des deux centres de transferts au nord et au sud de Marseille, un passage obligé pour évacuer l’ensemble des ordures de la ville vers l’incinérateur de Fos-sur-Mer.

Marseille Provence Métropole (MPM), la communauté urbaine chargée de la propreté, a condamné ce blocage par des grévistes qui ont déversé « des tonnes de déchets sur la chaussée en empêchant les opérations de déblaiement ». « MPM en appelle une nouvelle fois à la responsabilité des agents et des représentants syndicaux, et indique que les discussions avec les partenaires sociaux pourront reprendre lorsque les centres de transfert auront été libérés de toute entrave à leur fonctionnement », ajoute la collectivité dans un communiqué.

Lire la suite

Manifestation contre le régime militaire lors des funérailles de Chayma Al Sabbagh

Dimanche ont eu lieu les funérailles de la militante socialiste Chayma Al Sabbagh (retranscris aussi Shaimaa al-Sabbagh), tuée par balles lors d’une manifestation samedi au Caire pour marquer l’anniversaire de la révolution du 25 janvier 2011 qui a chassé le dictateur Moubarak.

A Alexandrie, la ville de Chayma, des milliers de personnes, dont plusieurs militants ouvriers et des travailleurs qui voyaient en Chayma une avocate des droits des travailleurs et des droits des enfants, ont participé à la cérémonie selon le journal Al-Shorouk. Les ouvriers de l’usine textile KABO ont déployé une large bannière avec le portrait de Chayma.

Lire la suite

Lettre ouverte à Valls : « Nous sommes des travailleuses et des travailleurs de France ! »

L’Humanité, 25 janvier 2015 :

Dix-huit employés, dont 14 sans-papier, d’un salon de coiffure parisien, situé au 57 bd de Strasbourg, publient une lettre ouverte à Manuel Valls. Depuis 8 mois, ces treize femmes et cinq hommes occupent, nuit et jour, les locaux de leur entreprise en dépôt de bilan et ont porté plainte pour « Traite des êtres humains ». Malgré une mobilisation de plus en plus importante et des menaces répétées contre ces salariés, le gouvernement reste sourd à leur revendication.

« Employés sans titre de séjour, menacés par nos patrons… Notre voix doit être entendue ! »

« Monsieur le premier ministre,

Malgré notre situation de vulnérabilité, dépourvus de titre de séjour pour 14 d’entre nous, victimes dans nos pays d’origine, menaces au quotidien par nos patrons, nous avons décidé de lever la tête, sortir de l’ombre, nous battre, depuis huit mois, et dire stop a la mafia qui nous exploite a château d’eau.

Nous avons parlé dans les médias a visages découverts, nous avons pris des risques, nous avons subi des pressions, mais nous avons osé porter plainte pour « traite des êtres humains » et accepté de travailler avec les services de police.

Lire la suite

Le roi Abdallah, « un grand défenseur des femmes » (Christine Lagarde)

La directrice du FMI a fait du monarque de l’un des pires pays du monde en matière de droits des femmes, décédé vendredi, un féministe à titre posthume. Hollande est allé présenté ses condoléances à Ryad après la mort du roi d’un des régimes les plus obscurantistes au monde… quelques jours avant, la nouvelle circulait de toute la barbarie de ce régime avec la décapitation publique d’une femme à La Mecque.

Femmes du Maroc, 19 janvier 2015 :

Lundi, dans les rues de la Mecque, une femme a été décapitée en plein jour. La vidéo de la scène filmée discrètement a été retirée de Youtube, mais continue tout de même de circuler sur le web.

Lire la suite

Loi Macron, du cousu main pour les patrons

Appel de l’UD CGT du Var : rassemblement devant la préfecture à Toulon lundi 26 janvier à 12 heures contre le projet de loi Macron.

macronToulon

Pas de néo-nazis, à Bamberg comme ailleurs !

Les néo-nazis du NPD avaient appelé samedi 24 janvier à un rassemblement contre le droit d’asile à Bamberg, ville de Franconie dans le nord de la Bavière. Le NPD avait pour l’occasion invité Sebastian Schmidtke de Berlin, et tenté de faire oublier sa nostalgie du IIIème Reich en sortant des drapeaux noirs-rouges-jaunes (couleurs de la république) au lieu de ses habituels drapeaux noirs-blancs-rouges (couleurs de l’empire). Et c’est ainsi, qu’en tout, l’extrême-droite a mobilisé 40 personnes. En face, ce sont un millier d’habitantes et d’habitants de Bamberg qui se sont mobilisés sous le mot d’ordre „Kein Mensch ist illegal – Bamberg wehrt sich gegen Nazis“ (« Personne n’est illégal – Bamberg se mobilise contre les nazis »). A Bamberg comme ailleurs, la population ne veut pas des néo-nazis et des racistes !

bamber1bamber2 Lire la suite

Hagen contre le racisme

Samedi 24 janvier, c’est à Hagen, en Rhénanie-Westphalie, que 2.000 personnes ont, malgré le froid et la neige, manifesté contre le racisme et la xénophobie de Pegida.

HagenHagen2

Lire la suite