Projet de loi Macron, une loi pour les patrons !

Communiqué de l’Initiative Communiste-Ouvrière :

Lundi 26 janvier est présenté devant l’Assemblée Nationale le projet de loi Macron sensé « relancer l’économie ». Dans les faits ce projet de loi est une nouvelle machine de guerre contre la classe ouvrière.

macron

Grâce aux mobilisations réussies des salariés des commerces parisiens, l’aspect le plus connu de ce projet de loi, c’est la généralisation, sans aucune contre-partie, du travail les dimanches et la nuit dans les magasins. Ce seul aspect mériterait déjà une mobilisation de toutes les travailleuses et de tous les travailleurs, car après le commerce, c’est bien sûr tous les secteurs d’activité qui seront concernés.

Mais la généralisation du travail dominical et de nuit, n’est pas la seule mesure du projet de loi Macron contre le monde du travail. C’est, au nom de la libéralisation, une nouvelle attaque contre le service public ferroviaire. Les licenciements économiques par exemple seraient facilités ainsi que la délinquance patronale. C’est un projet de loi qui réduit considérablement le pouvoir de l’inspection du travail, s’attaque à la médecine du travail et aux conseils des prud’hommes, mettant en place un nouvel arsenal disciplinaire anti-syndical contre les juges prud’homaux et les défenseurs ouvriers.

Particulièrement grave pour la suite, le projet de loi Macron abrogerait du code civil la définition du contrat de travail comme « lien de subordination juridique permanent»… Non pas, bien sur que l’ouvrier n’aurait plus à se soumettre au patron, bien au contraire ! Mais c’est cette définition juridique qui fait que si, sous pression du patron, le travailleur signe un contrat où il renonce à certains de ses droits, les clauses de ce contrat n’ont aucune valeur devant un tribunal. Abroger cette définition du code civil, c’est finalement ouvrir la voie à la fin des protections, droits et garanties que peuvent donner le code du travail et les conventions collectives !

Face à cette nouvelle machine de guerre contre la classe ouvrière, il n’y a pas d’autres choix que de se mobiliser. L’Initiative Communiste-Ouvrière appelle à participer aux différentes actions organisées, à Paris comme en province, contre le projet de loi Macron. Mais ce ne sont pas quelques manifestations ou actions de lobbying auprès des députés qui seront suffisantes pour y arriver. C’est un rapport de force contre ce gouvernement au service du MEDEF qu’il faut construire pour imposer nos revendications et le retrait pur et simple de ce projet de loi au service des patrons !

Une réponse à “Projet de loi Macron, une loi pour les patrons !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s