Archives quotidiennes : 23/01/2015

La Rochelle : Les travailleurs de Transdev en grève

Sud Ouest, 23 janvier 2015 :

Le syndicat Force ouvrière de Transdev prolonge ce vendredi le mouvement de grève entamé lundi.

Des perturbations en série dans les bus de l’agglomération de La Rochelle. Le syndicat FO de Transdev, qui assure la desserte de la première et de la deuxième couronne de la périphérie rochelaise, tient un piquet de grève à l’entrée du dépôt des bus de La Rochelle depuis lundi. Aucun bus ne peut sortir.

Lire la suite

Routiers : Une base logistique bloquée près de Rennes

Ouest France, 23 janvier 2015 :

Une quinzaine de chauffeurs routier bloquent la plate-forme logistique de Carrefour, au Rheu, près de Rennes. Commencée à 9 h vendredi, l’action devrait se poursuivre.

les-routiers-bloquent-la-logistique-de-carrefour

Après avoir mené une « opération escargot » sur la rocade intérieure de Rennes, les routiers ont poursuivi leur action en bloquant la plate-forme logistique de Carrefour ce vendredi matin.

Lire la suite

Depuis le front de Kobanê

Reportage avec Veysi Altay, photographe kurde de Turquie, sur la résistance à Kobanê contre les brutes obscurantistes de Daesh.

Pologne : La fermeture des mines polonaises finalement évitée

Equal Times, 22 janvier 2015 :

Après 11 jours de grève sous terre, des milliers de mineurs polonais ont mis fin à leur action et sont remontés à la surface le 17 janvier.

La fin de la grève est intervenue suite à une annonce officielle selon laquelle les mines et leurs emplois étaient sauvés.

Lire la suite

Les collecteurs de la Sita Vitry-sur-Seine déchargent leurs maux à Paris

94 Citoyens, 23 janvier 2015 :

En grève depuis maintenant un mois, les collecteurs de verre de la Sita Vitry-sur-Seine, qui interviennent dans plusieurs arrondissements parisiens, ont manifesté devant la mairie de Paris ce jeudi 22 janvier à midi, soutenus par la CGT, des élus et des délégués syndicaux d’autres entreprises.

« La direction a décrété qu’un chauffeur pouvait travailler avec un seul rippeur (ndlr : ébouer qui prend les bacs et les accroche à la benne), et non deux comme en temps normal dans les onze autres entreprises de collectes existantes à Paris. En supprimer un, c’est alourdir considérablement la charge du travail de l’employé restant. Les surcharges s’élèvent à 500 litres par personne alors qu’elles ne devraient pas dépasser 350 litres. C’est de l’esclavage moderne« , confie Mohammed Bennacer, délégué du personnel.« Pour compenser l’absence d’un deuxième rippeur, la direction propose une prime de qualité compensatoire mais cela ne suffit pas. La moitié du personnel est en contrat intérimaire de six mois non-renouvelables. Tous les avantages liés à l’ancienneté sont ainsi balayés d’un revers de main. De plus, les camions bennes datent de 2002 et ne sont plus du tout adaptés à la circulation urbaine, tant sur la vétusté des équipements mettant en péril la sécurité des salariés, que sur le danger sanitaire que représentent ces camions extrêmement polluants », poursuit un manifestant.

Lire la suite

Routiers : La CFDT appelle à rejoindre la grève

Les News Eco, 23 janvier 2015 :

La CFDT, premier syndicat du secteur, a appelé finalement à une grève « à compter du milieu de semaine prochaine », c’est un soutien de taille que viennent de recevoir les routiers en grève depuis jeudi, cela donne à ce mouvement une nouvelle ampleur et les risques de paralysie de France sont maintenant bien réel.

Cette décision de la CFDT « est la conséquence directe du refus de négocier les revalorisations salariales par les organisations patronales », explique dans un communiqué le syndicat qui avait déjà mené une opération coup de poing en décembre afin de peser sur les négociations salariales.

Lire la suite

Gourdon : Vers la grève à La Poste

La Dépêche, 23 janvier 2015 :

Il pourrait bien ne pas y voir beaucoup de courrier dans les boîtes à lettres de Gourdon et des environs les 28 et 29 janvier. La CGT FAPT 46 (Fédération des activités postales et de télécommunications) a en effet déposé un préavis de grève sur le site de Gourdon pour ces deux jours. Un appel auquel s’est joint hier un autre syndicat SUD PTT pour les mêmes raisons.

En cause, la dégradation des conditions de service des facteurs : «Nous manquons de moyens sur le site de Gourdon, annonce Virginie Long, l’une des secrétaires départementales de la CGT FAPT 46. Les départs à la retraite n’ont pas été remplacés, les mutations non plus et nos collègues ont de grandes difficultés à prendre leurs congés».

Lire la suite